L'action Société générale a chuté de 4,21% à l'ouverture vendredi 3 novembre 2017, après la publication de ses résultats pour le troisième trimestre 2017  inférieurs aux attentes et l'annonce d'une provision supplémentaire de 300 millions d'euros pour faire face à plusieurs litiges.

Le titre s'est légèrement repris mais restait toujours en repli de 3,25% à 9h45 heure de Paris.

A l'occasion de la publication de ses résultats du troisième trimestre, la banque a indiqué être en discussion avec les autorités américaines en vue du règlement de deux grands dossiers.

Le premier concerne le volet pénal aux Etats-Unis d'un différend commercial avec la Libyan Investment Authority (LIA), qui a fait l'objet en mai dernier d'un règlement amiable se traduisant par le versement par la banque de 963 millions d'euros au fonds souverain.

Le deuxième litige porte sur l'affaire du Libor où plusieurs banques, dont la Société générale, sont soupçonnées de manipulation des taux interbancaires.

Au total, le montant des provisions pour litiges constituées par la banque s'élève désormais à 2,2 milliards d'euros.

Voici les résultats annoncés par Société générale au T3 2017:

  • Produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires): 5,958 milliards d'euros (-0,9%) contre 6,043 milliards attendus.
  • Résultat net part du groupe: 932 millions d'euros (-15,2%) contre 1 milliard d'euros attendus.
  • "En dépit d’un environnement financier peu favorable, Société Générale a dégagé, au troisième trimestre, des résultats résilients, tirés en particulier par les activités de banque de détail et de services financiers internationaux", a déclaré le directeur général Frédéric Oudéa.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbus annonce des résultats au T3 conformes aux attentes mais surprend avec des révélations sur les Etats-Unis

VIDEO: Cet oreiller de voyage devrait résoudre un problème fréquent des coussins classiques pour le cou