Société Générale subit comme BNP Paribas une chute de ses activités de marché — mais ses résultats restent globalement conformes aux attentes

Mandatory Credit: Jerome Miron-USA TODAY Sports

Après BNP Paribas, c'est au tour de Société Générale de dévoiler ses résultats du quatrième trimestre 2018. La troisième banque française, en termes de capitalisation boursière, a réalisé une performance globalement conforme aux attentes.

Mais comme la banque de la rue d'Antin, Société Générale a été pénalisée par les turbulences qui ont affecté les marchés financiers en fin d'année. "La performance des activités de marché a été plus contrastée et ressort en deçà de nos attentes", reconnaît le directeur général Frédéric Oudéa, cité dans un communiqué

Voici quelques chiffres clés des résultats de l'établissement financier au quatrième trimestre 2018 :

  • Produit net bancaire (revenus) des activités de marché: 1,09 milliard d'euros, en baisse de 18,7% ;
  • Produit net bancaire de la banque de grande clientèle et solutions investisseurs, qui inclut les activités de marché : 2,04 milliards d'euros, en repli de 7,6% ;
  • Produit net bancaire de la banque de détail en France, qui a souffert d'un environnement de taux bas : 1,91 milliard d'euros, en recul de 6,8% ;
  • Produit net bancaire de la banque de détail et des services internationaux : 2,16 milliards d'euros, en hausse de 7,3% ;
  • Produit net bancaire de l'ensemble des activités de Société Générale : près de 5,93 milliards d'euros, en baisse de 5,8% ;
  • Résultat net : 624 millions d'euros, soit un bénéfice multiplié par 9 par rapport au quatrième trimestre 2017, contre 608 millions d'euros attendus par le consensus des analystes Infront Data, selon Reuters.

Dans un "contexte géopolitique marqué par de fortes incertitudes" et "un environnement de taux d’intérêts toujours bas dans la zone euro", Société Générale revoit à la baisse ses objectifs financiers à horizon 2020. La direction prévient notamment que les taux peu élevés auront un impact de 500 millions d'euros sur les revenus du groupe. 

Elle prévoit en outre des réductions de coûts dans sa banque de financement et d'investissement (banque de grande clientèle et solutions investisseurs), pour un montant total de 500 millions d'euros, alors qu'ils devaient initialement rester stables.

Enfin, Société Générale compte réduire de 8 milliards d'euros les encours pondérés dans ses activités de marché. Comme BNP Paribas, la banque de la Défense réduit donc la voilure.

La réaction du marché aux résultats et annonces de l'établissement bancaire est mitigée. Le cours de l'action Société Générale est très volatile ce jeudi 7 février. Après avoir ouvert en forte hausse, le titre s'est affiché dans le rouge, pour finalement gagner 0,32% à 10h50.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : BNP Paribas revoit ses objectifs à la baisse après une fin d'année 2018 plombée par ses activités de trading

Se faire envelopper dans du chocolat peut être bon pour la peau — on l'a testé pour vous