General Motors obtient 2,25 Mds$ du japonais Softbank pour développer ses voitures autonomes

Une voiture autonome GM Bolt EV exposée à San Francisco, le 28 novembre 2017. REUTERS/Elijah Nouvelage

General Motors a annoncé jeudi que le japonais Softbank allait investir 2,25 milliards de dollars (1,92 milliard d'euros) dans sa division consacrée au développement de véhicules autonomes, GM Cruise.

L'investissement de Softbank, effectué via son fonds Vision Fund doté de 100 milliards de dollars, est l'un des plus importants à ce jour dans les voitures autonomes. Il lui permettra d'obtenir une participation de 19,6% dans GM Cruise.

Lors d'une conférence de presse au siège de GM à Detroit, le président du constructeur automobile, Dan Ammann, a déclaré que cet investissement permettrait à GM de déployer des véhicules autonomes "à grande échelle".

Mary Barra, la directrice générale, a indiqué pour sa part que le groupe était toujours en bonne voie pour commencer le déploiement en 2019 de ses Cruise AV dans des flottes de véhicules commerciaux destinés à l'autopartage.

Le constructeur américain va également injecter 1,1 milliard de dollars dans cette division GM Cruise une fois l'opération avec Softbank réalisée, a indiqué le groupe.

Les deux partenaires ne pourront pas sortir de GM Cruise avant sept ans, a déclaré Michael Ronen, directeur associé chez SoftBank Investment Advisers.

A la question de savoir si SoftBank entendait consolider ses importants investissements dans plusieurs plates-formes de services de transport avec chauffeur, notamment Uber, Didi Chuxing, Ola et Grab, Michael Ronen a déclaré qu'une telle décision reviendrait à chaque entreprise.

GM détient une importante participation dans Lyft, un concurrent d'Uber.

Les constructeurs automobiles et les géants des nouvelles technologies comme Tesla, Alphabet ou encore Uber investissent massivement pour tenter de prendre l'avantage dans la course au développement des véhicules autonomes, perçus comme l'avenir du secteur.

GM Cruise a été créée récemment et ses actifs comprennent Cruise Automation, fer de lance de GM dans le développement de véhicules sans conducteur, et Strobe, un développeur de capteurs pour véhicules autonomes que Cruise a racheté l'an dernier.

General Motors, premier constructeur automobile aux Etats-Unis, a accentué ses efforts dans les véhicules autonomes depuis le rachat début 2016 de Cruise Automation pour un montant estimé à un milliard de dollars.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple a la 2ème plus importante flotte de voitures autonomes de Californie — devant Tesla, Waymo et Uber

VIDEO: Ces béquilles innovantes facilitent la vie de ceux qui les utilisent