Softbank veut acheter des actions d'Uber avec une décote de 30% par rapport à sa dernière valorisation à 69 Mds$

Le PDG de SoftBank Group Corp, Masayoshi Son. Thomson Reuters

La société japonaise SoftBank a l'intention d'acheter des actions d'Uber d'actionnaires existants avec une grosse décote par rapport à la dernière valorisation de l'entreprise de VTC, d'après un article de Bloomberg publié le 27 novembre 2017, citant des sources anonymes. 

L'offre de Softbank valoriserait Uber à 48 milliards de dollars, environ 30% de moins que la dernière valorisation de 69 milliards de dollars donnée par les investisseurs lors de la précédente levée de fonds. 

L'accord permettrait à Softbank d'acquérir près de 9 milliards de dollars d'actions d'Uber détenues par les actionnaires lors d'une offre publique d'achat (OPA). Softbank a aussi l'intention d'investir directement 1 milliard de dollars dans Uber, sur la base d'une valorisation de 69 milliards de dollars. Le prix officiel de l'OPA devrait être annoncé jeudi 30 novembre 2017.

L'opération marquera le tout dernier investissement par le fonds de placement de Softbank, Vision Fund, doté de 93 milliards de dollars, et cela permettrait à Softbank, dirigé par Masayoshi Son, de détenir près de 17% des titres d'Uber.

Avec l'IPO d'Uber qui ne devrait pas se faire avant 2019, plusieurs investisseurs d'Uber sont impatients de vendre certaines de leurs actions de la startup tech la mieux valorisée au monde. Mais il n'est pas certain que les investisseurs accepteront de vendre leurs actions à Softbank pour un prix rabaissé. 

Les représentants d'Uber et Softbank n'ont pas souhaité faire de commentaires sur le sujet.

Version originale: Alexei Oreskovic/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber se prépare à recevoir 10Mds$ de SoftBank après avoir réglé un conflit au sein de son conseil d'administration

VIDEO: Voici la tyrolienne la plus rapide du monde — elle vous entraîne à travers les montagnes du Pays de Galles à plus de 160 km/h