SpaceX a lancé sa fusée Falcon Heavy mais son booster central s'est écrasé dans l'océan Atlantique

La fusée de SpaceX Falcon Heavy a décollé du centre spatial Kennedy à Cape Canaveral, en Floride, le 25 juin 2019. C'est le lancement le plus difficile de l'histoire de SpaceX. REUTERS /Joe Skipper.

La fusée Falcon Heavy de la société SpaceX, a décollé mardi 25 juin 2019 du centre spatial Kennedy, en Floride, avec 24 satellites expérimentaux. Le DG de SpaceX Elon Musk a déclaré sur Twitter qu'il s'agissait du lancement le plus délicat de l'histoire de la compagnie. Il a eu lieu à 6h30 GMT (8h30 heure de Paris), après avoir été retardé de trois heures. Les deux boosters latéraux ont été récupérés lors de leur retour automatique au sol et les premiers déploiements de satellites se sont déroulés vers 9h du matin heure française. 

Cependant, le booster central ("center core") qui était sur le point d'atterrir sur un bateau-drone dans l'océan Atlantique a raté sa cible, et s'est écrasé en mer. SpaceX comptait récupérer les deux boosters latéraux (sur terre) et le premier étage (sur mer). Ce noyau central était un nouvel ajout à la fusée Falcon Heavy et devait atterrir à bord d'un drone situé à 1 207 kilomètres du point de lancement à Cap Canaveral. Ce n'est toutefois pas la première fois que le booster central disparaît en mer. En avril dernier, le booster n'a pas pu tenir en position à cause des houles de l'océan, alors qu'il avait été récupéré sur le bateau-drone, comme le précisait Numerama

Cette fois-ci, le booster central n'a même pas atteint le bateau. Les caméras de SpaceX l'ont filmé en train de chuter, puis de couler dans l'océan environ 12 minutes après le lancement. 

La mission très délicate de la fusée Falcon Heavy

Il s'agis­sait du troi­sième lance­ment de la fusée Falcon Heavy, lanceur le plus puissant et le plus lourd de SpaceX. La mission baptisée "Space Test Program 2" (STP-2) est effectuée pour le compte du département américain de la Défense, premier client des compagnies aérospatiales. La mission et a pour but de mettre en orbite un certain nombre de satellites scientifiques et de vaisseaux spatiaux du Département de la défense, de la NASA, de la Planetary Society ainsi que les cendres de 152 personnes décédées.  

A lire aussi : La Chine est en train de développer un lanceur lourd capable d'envoyer 2 fois plus de charge utile que la Falcon Heavy de SpaceX

Cette mission est l'une des plus difficiles de l'histoire de SpaceX car il ne s'agit pas seulement de transporter quelques engins comme cela a été le cas pour les précédentes missions. Il devrait y avoir quatre allumages de l'étage supérieur pour une durée totale de plus de six heures de mission, a annoncé la compagnie spatiale sur son site internet.

La mission a été effectuée avec des boosters réutilisés. Ils avaient été utilisés lors du lancement de l'Arabsat-6A par le Falcon Heavy en avril. L'objectif est de démontrer la capacité de la fusée à réutiliser ses boosters.

Voici la vidéo du lancement de la fusée Falcon Heavy :

Vous pouvez suivre la mission en direct ici :

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : SpaceX se prépare à un lancement de satellites pour le Canada à 1Md $

VIDEO: Un spécialiste du sommeil nous explique comment faire des rêves lucides