Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

SpaceX aurait acheté deux plateformes pétrolières pour les transformer en pas de tir "flottants"

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

SpaceX aurait acheté deux plateformes pétrolières pour les transformer en pas de tir "flottants"
La vente, d'un montant de 3,5 millions de dollars, n'a pas encore été confirmée par l'entreprise. © SpaceX/YouTube

Vous connaissez peut-être Deimos et Phobos comme les noms des lunes de Mars. C'est ainsi qu'ont été baptisées deux plateformes pétrolières situées au large des côtes du Texas. Selon NASASpaceflight, ces plateformes seront probablement transformées en pas de tir pour les fusées SpaceX. En décembre 2020, Business Insider US s'était déjà fait l'écho du déménagement de la Californie au Texas du PDG de SpaceX, Elon Musk. Une trajectoire de plus en plus fréquente pour les patrons de sociétés technologiques qui cherchent des terres où les impôts d'États sont plus favorables.

Depuis lors, NASASpaceflight a identifié des documents publics attestant de la vente, en août 2020, de deux plateformes pétrolières au large du Texas par la compagnie pétrolière Valaris, aujourd'hui en faillite. L'ensemble a été vendu pour 3,5 millions de dollars (2,8 millions d'euros).

À lire aussi — L'Indonésie incite SpaceX à lancer ses fusées depuis son territoire

Selon NASASpaceflight, l'acheteur n'est autre que Lone Star Mineral Development LLC, dont le dirigeant, Bret Johnsen, est également directeur financier de SpaceX. La LLC (ou société à responsabilité limitée) a été constituée en juin 2020. Bien que SpaceX n'ait pas encore confirmé son implication dans l'achat des plateformes pétrolières, ce ne serait pas une surprise.

Un tweet publié par Elon Musk en juin 2020, une semaine avant la constitution de la LLC, dans lequel le PDG fait allusion à la construction de pas de tir "flottants" sur l'océan, est un autre élément qui va dans le sens de cette hypothèse.

Le site de SpaceX à Boca Chica (Texas) a déjà accueilli des lancements de prototypes pour l'entreprise. Le premier lancement d'essai du prototype Starship, dont la société espère qu'il aboutira au premier vol commercial vers Mars, a eu lieu en décembre 2020. La fusée a explosé, d'après Business Insider US, mais l'entreprise considère toujours le test comme un succès.

SN9, une nouvelle itération du prototype, sera probablement lancée cette semaine, si les conditions météorologiques le permettent. Le lancement proposé de SN9 se fera sur la plage, et non sur les plateformes Phobos et Deimos. Contactée par Business Insider US, SpaceX n'a pour l'heure pas confirmé ni infirmé l'achat des plateformes pétrolières ou l'utilisation qui pourrait en être faite.

À lire aussi — Mark Zuckerberg et Elon Musk se rendent coup pour coup depuis des années, voici l'origine de leur querelle

Les pas de tir flottant offriraient certains avantages distincts par rapport aux sites de lancement terrestres, notamment un risque réduit pour les personnes vivant à proximité et moins de bruit. L'avenir de ces pas de tirs potentiels et, plus généralement, des activités de SpaceX au Texas, reste une question ouverte. En décembre 2020, l'administration fédérale de l'aviation a lancé un appel à contribution du public concernant le site de lancement de SpaceX à Boca Chica.

Elon Musk espère quant à lui que SpaceX lancera ses premiers vols habités vers Mars d'ici 2026.

Version originale : Annabelle Williams/Business Insider US

À lire aussi — La NASA révèle ses 20 plus belles images de la Terre en 2020 prises de l'ISS

Découvrir plus d'articles sur :