SpaceX et la NASA ont gagné un Emmy pour la couverture du premier test de la capsule Crew Dragon

Une illustration montrant la navette Crew Dragon de SpaceX revenant de son orbite vers la Terre et résistant à un échauffement intense après son entrée dans l'atmosphère. SpaceX/YouTube

SpaceX et la NASA ont remporté un Emmy Award, ce samedi 14 septembre 2019 pour sa couverture de la première mission test de la capsule Crew Dragon dans la catégorie "Programme interactif exceptionnel" à l'occasion de la 71e édition des Emmy Awards, qui s'est tenue au Microsoft Theatre à Los Angeles, rapporte le site Space.com. La société spatiale fondée par Elon Musk et l'agence spatiale américaine ont été récompensées pour avoir partagé cette mission qualifiée d'"historique" avec le grand public à travers des vidéos en direct, des photos et via les réseaux sociaux. 

L'administrateur de la NASA, Jim Bridenstine s'est félicité de ce prix sur Twitter en écrivant : "Nous avons gagné un Emmy dans la catégorie 'programme interactif' pour la couverture du vol Demo-1 de SpaceX, qui nous a permis de faire un pas de plus vers l'objectif de faire décoller des astronautes de la NASA depuis le sol américain. Félicitations à toutes les personnes qui ont participé à ce projet et celles qui aident à raconter l'histoire de la NASA tous les jours !". 

A lire aussi — SpaceX va réaliser deux lancements de satellites Starlink par mois en 2020 pour fournir un accès à internet à tous

Un autre prix pour une mission sur Mars

Cette première mission test de la Crew Dragon — ce vaisseau conçu par SpaceX pour amener à terme des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS) — a été réalisée le 2 mars 2019. La capsule, qui ne transportait aucun humain à bord mais 181 kg de cargaison, un mannequin de crash-test femme nommé "Ripley", en référence au personnage des films Alien, et une peluche en forme de Terre, a réussi à s'amarrer à l'ISS, à plus de 400 km au-dessus de la surface de la Terre.

Actuellement, seul le vaisseau russe Soyouz emmène les astronautes depuis Baïkonour (Kazakhstan) jusqu'à l'ISS depuis l'arrêt du programme des navettes spatiales américaines Endeavour en juillet 2011. La NASA paie ainsi aux Russes environ 81 millions de dollars par siège pour chaque aller-retour. L'agence spatiale veut cesser cette dépendance vis-à-vis des Russes et a donc demandé à deux entreprises privées, SpaceX et Boeing, de développer des vaisseaux pour leur permettre d'envoyer leurs astronautes dans l'espace eux-mêmes et depuis le sol américain.

Par ailleurs, la NASA a remporté un second Emmy Award pour sa couverture de la mission InSight sur Mars, qui a atterri sur Mars le 26 novembre 2018 après un voyage de près de sept mois depuis la Terre. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi les collisions entre satellites pourraient compromettre l'exploration spatiale

VIDEO: Les bateaux jacuzzis existent vraiment — ils arrivent cet été à Londres