Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

SpaceX n'aurait plus qu'un 'tas' de paperasse à remplir avant son premier vol habité, prévu le 7 mai prochain

SpaceX n'aurait plus qu'un 'tas' de paperasse à remplir avant son premier vol habité, prévu le 7 mai prochain
© SpaceX

Selon la NASA, SpaceX n'a presque rien d'autre à faire que de la paperasse avant de lancer son premier vol habité. La date de lancement prévue est le 7 mai prochain. Le vaisseau spatial de la société, appelé Crew Dragon, a été développé dans le cadre du programme commercial Crew de la NASA, qui a demandé à des entreprises privées de concevoir et de construire de nouveaux vaisseaux spatiaux pour le transport des astronautes américains dans l'espace. Boeing et SpaceX sont sortis vainqueurs de la compétition, et les deux sociétés s'affrontent maintenant pour lancer leurs premiers astronautes dans l'espace.

La première mission habitée de la Crew Dragon de SpaceX sera certainement le premier vol humain de tout vaisseau spatial commercial, car Boeing est confronté à des retards et à un examen interne de la sécurité à la suite d'une série d'erreurs de logiciels constatées lors d'un vol d'essai. Le vol d'essai sans équipage de la Crew Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS) s'est en revanche déroulé sans problème. SpaceX doit désormais seulement procéder à de nouvelles analyses et remplir de la paperasse.

Mark Geyer, directeur du Centre spatial Johnson, a confirmé au site Ars Technica que la date prévue du lancement était fixée au 7 mai prochain. Il a ajouté que la date n'est pas officielle et que le planning va probablement changer — le vaisseau spatial pourrait donc être lancé à tout moment en avril, mai ou juin.

Les astronautes de la NASA s'entraînent pour leur premier vol commercial

SpaceX

Les deux premiers astronautes choisis par la NASA pour piloter la Crew Dragon — Bob Behnken et Doug Hurley — travaillent en étroite collaboration avec SpaceX depuis 2015, conseillant la société sur le développement du vaisseau spatial et la formation pour le faire voler jusqu'à l'ISS. "Bob et moi avons eu la chance d'être sélectionnés ensemble", a déclaré Doug Hurley à The Atlantic en septembre 2019. "Alors que nous nous rapprochons du lancement, les choses ont été assez mouvementées l'année dernière. Nous avons passé de plus en plus de temps en Californie, car c'est là que se fait la majeure partie du travail pour la Crew Dragon".

Mais il reste encore beaucoup de tâches administratives à faire. "Même si cela semble banal, il y a un tas de documents qui doivent être vérifiés et signé pour s'assurer que nous avons tout bien bouclé", a déclaré Doug Loverro, administrateur associé de la NASA chargé des vols spatiaux habités, à Ars Technica. Il a ajouté : "c'est probablement l'une des choses les plus longues à faire. C'est quelque chose qui est sous-estimée, alors que c'est d'une importance capitale. Vous devez vous assurer que vous avez fait tout ce qu'il fallait faire en cours de route".

La préparation des astronautes Bob Behnken et Doug Hurley a jusqu'à présent consisté en des exercices d'entraînement intensifs, des répétitions générales et des essais de procédures pour le jour du lancement. Mais la NASA n'a pas encore décidé combien de temps les deux astronautes resteront à bord de la station spatiale. La NASA a indiqué à Ars Technica que les administrateurs envisagent de prolonger la mission à six semaines — au lieu d'une semaine prévue — voire à six mois. Si Bob Behnken et Doug Hurley obtiennent une mission prolongée, ils devront suivre une formation supplémentaire.

Mais s'ils restent plus longtemps à bord de l'ISS, cela pourrait apporter une aide à l'astronaute Chris Cassidy, qui y est actuellement en mission. Ses collègues d'équipage, les astronautes de la NASA Jessica Meir et Drew Morgan, doivent revenir sur Terre au printemps prochain, ce qui fera de Chris Cassidy le seul astronaute de la NASA à bord de l'ISS. Des astronautes d'autres pays seront également à bord, mais la NASA veut réduire le temps où Chris Cassidy sera le seul astronaute américain à bord.

"La station est sur le point de se résumer à une seule personne, et il serait donc logique que le premier vol habité de la Crew Dragon reste un peu plus longtemps", a déclaré Mark Geyer. "Tout cela fait donc partie du mélange, et tout cela se met en place, et nous allons bientôt prendre des décisions sur le moment où nous pensons que la capsule va être lancée."

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :