SpaceX pourrait réaliser cette semaine un premier lancement de son prototype de fusée pour aller sur Mars

Des employés de SpaceX déplacent la partie basse du Test Hopper vers le pas de tir de Boca Chica, au Texas, le 8 mars 2019. Maria Pointer (BocaChicaMaria) via Business Insider

C'est une étape de plus dans la conquête martienne souhaitée par Elon Musk, le fondateur de SpaceX. D'après un document consulté par Business Insider, l'entreprise aérospatiale pourrait réaliser un lancement test de sa fusée à destination de Mars cette semaine, voire dès ce lundi 18 mars. Il s'agirait de faire décoller le prototype "Test Hopper" — une version miniature du lanceur Starship censé aller sur Mars — depuis le site de Boca Chica, dans le sud du Texas. Le 8 mars, SpaceX a déplacé la partie basse du Test Hopper vers le pas de tir. Des ingénieurs y ont ensuite attaché un moteur Raptor, le réacteur le plus puissant jamais créé par SpaceX.

Toutefois, le Test Hopper n'est pas conçu pour aller lui-même dans l'espace. Il sert uniquement à tester les idées et matériaux dont SpaceX a besoin pour concevoir sa fusée Starship qui doit mesurer 120 mètres de haut (auparavant appelée Big Falcon Rocket). Selon un porte-parole de l'entreprise interrogé par Business Insider, SpaceX devrait réaliser un premier test du moteur, suivi par un "saut" — un vol test de courte durée suborbital. "Il y a toujours beaucoup de problème lors de l'intégration du moteur et du châssis", écrit Elon Musk sur Twitter. "Il y aura un décollage lors des premiers 'sauts', mais à peine."

Le milliardaire a annoncé en janvier que l'entreprise travaillait sur une version plus grande du Test Hopper, capable d'aller en orbite, "autour de juin". Cependant, le nez de la fusée a depuis été brisé par une rafale de vent, imposant des semaines de réparation. Ce dimanche, Elon Musk a indiqué que ces travaux étaient abandonnés, et que SpaceX travaillait désormais sur un prototype à taille réelle du Starship.

A lire aussi: 2019 sera une année extraordinaire dans l'espace — voici ce que la NASA, SpaceX et le ciel de nuit nous préparent

Selon le calendrier d'Elon Musk, le Starship devrait réaliser son premier vol orbital en 2020, puis envoyer un premier équipage autour de la Lune en 2023, avant un vol habité vers Mars en 2024. A terme, le Starship doit pouvoir transporter jusqu'à 100 personnes et 150 tonnes de matériel vers la planète rouge.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : SpaceX et Elon Musk ne seront pas les seuls à envoyer des humains pour la première fois sur Mars

VIDEO: Pourquoi les chaussures Louboutin coûtent si cher