Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

SpaceX publie une vidéo montrant à quoi pourrait ressembler sa mission pour envoyer des astronautes sur l'ISS

SpaceX publie une vidéo montrant à quoi pourrait ressembler sa mission pour envoyer des astronautes sur l'ISS
© SpaceX

Elon Musk a fondé SpaceX en 2002 avec pour objectif de coloniser l'espace. Mais depuis près de dix-huit ans — et même si la société d'astronautique ne cesse de progresser dans l'industrie mondiale des lancements — la forme de vie la plus complexe que SpaceX a fait voler est une souris. Cela devrait changer début 2020, alors que la société se prépare à lancer son premier vol habité à bord de son nouveau vaisseau spatial en forme de capsule, appelé Crew Dragon. Les astronautes de la NASA et vétérans des vols spatiaux Bob Behnken et Doug Hurley devraient prochainement embarquer à bord du Crew Dragon, qui se mettra en orbite à 400 kilomètres au-dessus de la Terre afin de s'amarrer à la Station spatiale internationale — laquelle est de la taille d'un terrain de football.

En prévision de ce vol risqué, baptisé Demo-2 — la deuxième démonstration orbitale du vaisseau spatial pour la NASA — Elon Musk a tweeté dimanche 29 décembre une vidéo en images de synthèses afin que les internautes puissent se mettre à la place des astronautes à bord de la capsule. SpaceX a ensuite suite diffusé la vidéo complète sur YouTube.


Dans cette vidéo, deux astronautes traversent sur une passerelle de lancement élégante à Cap Canaveral, en Floride, avant de monter à bord d'un Crew Dragon qui se met en orbite au sommet d'une fusée Falcon 9. Le vaisseau spatial s'amarre à l'ISS et s'en détache ensuite. Après avoir largué un "coffre" qui l'a aidé à atteindre la station spatiale, la capsule Crew Dragon et ses passagers amorcent leur descente en flammes alors que le bouclier thermique du véhicule traverse l'atmosphère terrestre à une vitesse environ 25 fois supérieure à celle du son.

À lire aussi — Elon Musk espère lancer son Starship pour la première fois 'd'ici 2 à 3 mois'

SpaceX travaille à la réalisation de cet objectif depuis près d'une décennie et Elon Musk semble tenir cette mission à coeur. Juste avant de partager la vidéo, le directeur général de SpaceX a tweeté une simulation de 2011 montrant une version précoce d'un vaisseau Dragon traversant des étapes similaires. "8 ans plus tard, la simulation est en grande partie réelle", a déclaré Elon Musk.

'Nous sommes sur le point de lancer des astronautes américains à partir de fusées américaines depuis le sol américain'.

NASA via AP

La NASA a demandé à SpaceX de réaliser la prochaine mission dans le cadre de son programme d'équipage commercial ("Commercial Crew Program"), un concours gouvernemental lancé en 2010. L'objectif de ce programme est de ressusciter les services de fret et d'équipage américains pour l'agence spatiale, qui a abandonné sa flotte de navettes spatiales en juillet 2011, et d'éviter d'avoir à recourir aux fusées russes pour mettre en orbite leurs astronautes. "Pour la première fois depuis 2011, nous sommes sur le point de lancer des astronautes américains à partir de fusées américaines depuis le sol américain", a déclaré Jim Bridenstine, l'administrateur de la NASA, lors de la présentation officielle des astronautes Bob Behnken, Doug Hurley accompagnés d'autres membres du programme en août 2018.

SpaceX

SpaceX devait à l'origine lancer des astronautes avant la fin 2017. Un retard qui a provoqué le courroux de Jim Bridenstine, lequel s'en est plaint publiquement. Ce avant qu'Elon Musk ne présente un futur système de lancement différent, appelé Starship. "'Commercial Crew' a des années de retard. La NASA s'attend à voir le même niveau d'enthousiasme focalisé sur les investissements du contribuable américain", avait tweeté l'administrateur de la NASA le 27 septembre dernier. "Il est temps de toucher au but."

Boeing est l'autre finaliste dans la compétition commerciale de la NASA, avec son vaisseau spatial CST-100 Starliner. Ce dernier a passé une longue série de tests rigoureux, notamment le lancement en orbite non habité suivi d'un retour sur Terre sans encombre. Mais au cours de cette mission, fin décembre, le véhicule a subi une erreur d'horloge critique qui lui a fait consommer inutilement une grande partie de son carburant. Pour sauver le vaisseau d'un échec total, Boeing a sauté l'étape d'amarrage à l'ISS — l'objectif principal de sa mission, appelé essai de vol orbital — et a utilisé le carburant restant pour stabiliser son orbite et revenir sur Terre.

Ni Boeing ni SpaceX n'ont pour l'heure évoqué de date précise pour le lancement de leurs premiers astronautes. Toutefois, compte tenu du récent problème du Starliner, SpaceX paraît mieux placé pour atteindre l'objectif de la NASA en premier. L'entreprise doit d'abord effectuer un essai d'une "tour de sauvetage" — laquelle prévoit, en cas d'échec du décollage de la fusée, d'en éloigner la capsule des astronautes — prévu pour début janvier. Si tout se passe bien, selon Elon Musk, le vaisseau spatial Crew Dragon de la mission Demo-2 "devrait être physiquement prêt" à être lancé en février, et "l'achèvement de tous les examens de sécurité prendra probablement encore quelques mois". Ce qui devrait nous conduire vers le mois de mai.

Version originale : Dave Mosher/Business Insider US

Découvrir plus d'articles sur :