La dépression est un trouble mental courant qui touche plus de 300 millions de personnes dans le monde et qui peut même tuer. Mais, de façon surprenante, les scientifiques en savent encore très peu sur le sujet. 

Nous savons toutefois que parler aide les personnes souffrant de dépression — en particulier si cela se fait avec un(e) professionnel(le) certifié(e) de la santé mentale.

Mais suivre une thérapie coûte cher, peut être gênant, et il est souvent difficile de franchir le pas. Selon une estimation récente, environ une personne sur cinq aux Etats-Unis souffre d'une maladie mentale, et presque deux tiers d'entre elles ont vécu avec pendant au moins un an sans aucun traitement.

Plusieurs approches venues tout droit de la Silicon Valley ont fait leur apparition: il existe des applis qui sont censées remplacer une session de thérapie chez le psychiatre/psychologue. Vous pouvez envoyer des messages et discuter de vos problèmes sur des chats en ligne de façon anonyme.

L'une des solutions tech les plus récentes s'appelle Woebot, un chatbot doté d'une intelligence artificielle basée sur la thérapie comportementale et cognitive (TCC), l'une des approches cliniques les plus étudiées pour soigner la dépression.

Avant d'écarter Woebot, sachez que le chatbot a été conçu par Alison Darcy, une psychologue de l'université de Stanford, qui a testé une version de la technologie sur un petit groupe de personnes souffrant de dépression et d'anxiété bien avant de lancer le chatbot.

"Les données nous ont épatés, a dit Alison Darcy à Business Insider US. "Nous nous sommes dits, on a réussi." 

Les résultats de l'essai ont été publiés ce jeudi dans la revue médicale The Journal of Medical Internet Research Mental Health.

Pour le test, Alison Darcy a recruté 70 étudiants qui présentaient des symptômes liés à la dépression et à l'anxiété et les a répartis dans deux groupes différents. Le premier groupe a passé deux semaines à chatter avec Woebot; le second a suivi un e-book sur la dépression conçu par la National Institute of Mental Health. Après deux semaines, les personnes qui avaient discuté avec Woebot ont affirmé avoir non seulement interagi avec le bot presque tous les jours, mais aussi remarqué que leurs symptômes de dépression s'étaient estompés de façon considérable. 

Il s'agit de résultats prometteurs pour un type de traitement dont les résultats ont été jusqu'à présent difficiles à quantifier — il n'existe pas beaucoup d'études comparant les effets d'une thérapie avec un bot et ceux d'une thérapie classique avec un(e) psychologue/psychiatre.

Woebot a utilisé la thérapie comportementale cognitive pour discuter avec ses patients, et plusieurs études suggèrent que l'approche pouvait être administrée en ligne. Une récente synthèse des études publiées sur le sujet dans la revue spécialisée World Psychiatry comparait des gens qui ont suivi une TCC en ligne à ceux ayant suivi une TCC avec un humain et la thérapie en ligne s'avérait aussi efficace que la classique.

Alison Darcy

Alison Darcy, psychologue à Stanford. lison Darcy/Woebot Labs

L'une des raisons à cela, selon Alison Darcy, est que lors d'une thérapie classique, on a tendance à parler des choses qui se passent dans notre vie maintenant, plutôt que de celles qui se sont passées dans notre enfance. Par conséquent, au lieu de parler à Woebot de votre relation avec votre mère, vous pouvez discuter d'un récent conflit au travail ou d'une dispute que vous avez eue avec un(e) amie.

"L'un des postulats de la TCC est que, ce ne sont pas des choses qui nous arrivent — mais comment nous réagissons face à celles-ci", a expliqué Alison Darcy. 

Woebot utilise cette méthodologie pour montrer qu'une personne s'engage dans un monologue intérieur négatif sur certains sujets donnés, ce qui peut signifier que cette personne voit son environnement d'une façon déformée et se sent donc mal.

Par exemple, si un ami oublie votre anniversaire, vous pouvez dire à Woebot quelque chose comme: "Personne ne se rappelle jamais de moi" ou "Je n'ai pas de vrais amis". Woebot pourrait répondre que vous êtes dans un cycle de pensées négatives appelé "principe du tout ou rien", qui est une distortion de la réalité. En vérité, vous avez des amis, et les gens se souviennent de vous. L'un de vos amis a simplement oublié votre anniversaire. 

"Le monologue intérieur fait partie de l'être humain", a dit Alison Darcy. "Mais les types de pensées que nous avons schématisent vraiment les types d'émotions que nous ressentons."

Alison Darcy souligne que Woebot n'est pas censé remplacer la thérapie classique, mais est un outil de plus pour soigner les maladies mentales comme la dépression.

"Je ne pense qu'il s'agit d'une meilleure manière de faire une thérapie. Je vois ce chatbot comme une option alternative", a dit Alison Darcy. "Ce que nous n'avons pas réussi à faire dans le domaine, c'est de donner aux gens une série d'options pour se soigner. Quid des gens qui ne sont prêts à parler avec quelqu'un de leurs problèmes?"

Version originale: Erin Brodwin/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il existe une fascinante théorie scientifique qui explique pourquoi les gens intelligents devraient passer moins de temps avec leurs amis

VIDEO: Des scientifiques ont découvert une 'ville' sous-marine peuplée de pieuvres — voici Octlantis