La saison 4 de 'Stanger Things' est confirmée, une photo donne du crédit à la théorie du voyage dans le temps

David Harbour en Jim Hopper dans "Stranger Things", saison 3. Netflix

ATTENTION : cet article comporte un très gros spoiler sur la saison 3 de Stranger Things. La fin de la saison 3 de Stranger Things a laissé une question en suspens : qu'est-il arrivé à Jim Hopper ? Les fans de la série ont eu tout l'été pour discuter des différentes théories, mais une nouvelle image publiée par Netflix sur les comptes Twitter et Facebook de la série pourrit relancer les débats. Comme le relève Comicbook.com ce dimanche 29 septembre, la photo de profil de Stranger Things représente désormais ce qui semble être une horloge. Le compte Twitter a également partagé un message avec des émojis représentant une horloge et un smiley à l'envers, que l'on retrouve aussi dans la bio.

Pour rappel, dans le dernier épisode de la saison 3, Jim Hopper se sacrifie pour que Joyce referme le portail et tue le Monstre de l'Ombre. Hopper semble donc mourir dans l'explosion. Sauf que le corps du chef de la police n'est jamais montré à l'écran — ce qui pousse les fans à douter de la mort de celui-ci. Selon plusieurs d'entre eux, la nouvelle image pourrait être une référence au voyage dans le temps. "Il y a beaucoup de références [à ce thème] dans la saison 3 avec 'Retour vers le futur' et la lettre d'Hopper, dans laquelle il parle de retourner le temps s'il le pouvait", écrit l'un d'entre eux sur Reddit.

Capture d'écran du compte Twitter de "Stranger Things". Twitter

Cette horloge semble être située dans le Monde à l'envers (Upside Down en VO) et, dans une vidéo publiée en story sur Instagram, on voit l'aiguille des secondes avancer à l'envers, comme si elle remontait le temps, ou bien comme s'il s'agissait d'un compte à rebours. La saison 4 verrait-elle les personnages remonter le temps pour sauver Hopper ?

La scène post-générique du dernier épisode de la saison 3 laisse entrevoir une autre théorie : Hopper est en vie, prisonnier des Russes. Dans cette scène, un soldat reçoit l'ordre de donner des prisonniers à manger à un Démogorgon, et d'épargner "l'Américain". Cet Américain n'est pas visible à l'écran mais il pourrait s'agir de Jim Hopper. Une déclaration des frères Duffer, les créateurs de la série, à Entertainment Weekly soutient d'ailleurs cette théorie. "Nous voulions montrer un moment de sacrifice [de Hopper] à la Han Solo", explique Matt Duffer, en référence à "L'Empire contre attaque".

Dans cet épisode de la saga "Star Wars", le personnage incarné par Harrison Ford finit congelé dans de la carbonite. Dans l'épisode suivant, "Le retour du Jedi", il est otage de Jabba The Hutt et secouru par Luke et Leila Skywalker. Un destin similaire pourrait donc être envisageable pour Jim Hopper.  

Netflix confirme avoir commandé une saison 4 de 'Stranger Things'

Cette campagne de teasing était bien le signe d'une annonce officielle imminente. Netflix a confirmé ce lundi avoir commandé une saison 4 de "Stranger Things". Et ce n'est pas le seul projet sur lequel travailleront Matt et Ross Duffer, les créateurs de la série fantastique. Ils ont en effet signé un deal avec Netflix pour créer des projets de films et séries sur plusieurs années. "Les frères Duffer ont captivé les téléspectateurs du monde entier avec 'Stranger Things' et nous sommes ravis d’étendre notre relation avec eux et d’amener leur imagination débordante sur d’autres projets de films et de séries que nos utilisateurs vont adorer", a déclaré dans un communiqué Ted Sarandos, responsable des contenus Netflix. "Nous avons hâte de voir ce que les frères Duffer ont en réserve quand ils sortiront du monde de l’Upside Down."

Le compte Twitter de Netflix a partagé un teaser de quelques secondes avec ces mots : "Nous ne sommes plus à Hawkins". Aucune date de sortie n'est pour le moment annoncée, Netflix répondant simplement que la série arrivera "prochainement" aux fans qui l'interpellent sur le réseau social.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les Français estiment que 10€ par mois est 'un prix acceptable' pour s'abonner à Netflix

VIDEO: Ce Boeing 787 à 300M$ ne ressemble à aucun autre jet privé