Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Starbucks ne veut plus que vous traîniez des heures dans ses canapés


© Unsplash/Damiano Baschiera

Boire son café, certes, mais aussi travailler, traîner dans les canapés pour lire un livre, manger des donuts ou encore bavarder avec des amis — voilà tout ce qu'il était possible de faire dans les 30 000 Starbucks du monde entier. Mais les choses pourraient bien changer dans les mois qui viennent. Aux États-Unis, l'avenir de la chaîne passera désormais par le drive, au détriment de la convivialité de ses points de vente, selon les informations de Fast Company. C'était pourtant une des marques de fabrique de Starbucks depuis des années.

La chaîne américaine a en effet décidé d'accélérer sa stratégie de digitalisation, qui prévoyait notamment le développement des commandes en ligne entre 2023 et 2025. Mais la pandémie de Covid-19 est passée par là et Starbucks a dû fermer de nombreux cafés dans le monde entier, engendrant une baisse de son chiffre d'affaires de 5%. Même si le géant américain du café s'en sort plutôt bien dans un secteur de la restauration sinistré par la crise, Starbucks a décidé d'accélérer les changements dans les 18 prochains mois pour développer au maximum la vente à emporter.

Drive et vente à emporter, en voiture ou à pieds

Avant la crise liée au coronavirus, la vente à emporter représentait déjà 80% des ventes selon Roz Brewer, directrice générale de Starbucks interrogée par Fast Company. L'objectif est donc de continuer à faire grossir la part des ventes à emporter, tout en évitant les files d'attente pénibles pour les clients. La chaîne américaine va mettre en place, aux États-Unis dans un premier temps, de nouvelles machines permettant de préparer plusieurs boissons à la fois pour que les baristas puissent servir encore plus rapidement les visiteurs de ses cafés.

Le drive, comme pour les chaînes de fast-food, devrait être aussi développé : le client pourra commander et récupérer son café au guichet, le tout sans sortir de son véhicule. Starbucks envisage aussi une autre forme de drive qui permettrait de passer commande en ligne, puis de venir en voiture se garer sur le parking du point de vente récupérer son café, amené directement par un employé de l'enseigne. Enfin, pour les centre-villes plus piétons Starbucks réfléchirait également à des drive pour les clients à pieds, ainsi que de la vente à emporter après commande au guichet.

À lire aussi — Decathlon, C&A, Darty... Les produits de ces 10 enseignes sont vendus dans des corners en supermarchés

Découvrir plus d'articles sur :