Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La plupart des startups soutenues par l'Agence spatiale européenne 'réussissent' — mais ce n'est pas forcément positif, explique son DG

La plupart des startups soutenues par l'Agence spatiale européenne 'réussissent' — mais ce n'est pas forcément positif, explique son DG
© Chisato Goya/Business Insider France

L'Agence spatiale européenne (ESA) soutient plus de 500 startups, via les 18 incubateurs qu'elle possède à travers le monde.

Lors de la conférence annuelle qui s'est tenue mercredi 17 janvier 2018, le directeur général de l'ESA Jan Wörner a affirmé que "la plupart des startups" incubées "réussissent".

Tout en rappelant que l'ESA accompagnait via ses centre d'incubation plus de 150 entreprises par an, il a toutefois estimé que "beaucoup de succès ne signifie pas forcément que vous innovez".

Concédant que cela pouvait paraître "un peu contradictoire", il a ajouté qu' "il faudrait peut-être aussi soutenir des startups qui ne réunissent pas", sans toutefois citer d'exemple.

La France compte un seul incubateur de l'ESA, basé dans le sud du pays. Il a été créé en 2013, et plus d'une trentaine de startups du secteur aéronautique y sont incubées actuellement.

La startup Flyops en fait partie. Celle-ci propose aux pilotes et au personnel à bord une liaison de communication directe avec les services au sol et permet aux passagers d'utiliser une connexion WiFi sur leurs ordinateurs portables, tablettes et smartphones.

Enfin, le directeur général de l'ESA a indiqué que des discussions sont actuellement en cours pour l'ouverture d'un 19e incubateur, en Grèce, l'un des Etats membres de l'ESA.

ESA
Découvrir plus d'articles sur :