Dreem a conçu un bandeau qui facilite le sommeil. Facebook/Dreem

Le réseau social LinkedIn vient de publier pour la première fois en France son classement Top Startups. qui détermine les 25 startups les plus attractives de l'Hexagone.

Ces startups sont des entreprises privées, ayant au maximum sept ans d'existence, employant au moins 50 salariés et ayant leur siège social en France.

Elles se distinguent sur le réseau social selon quatre critères: la croissance de leur effectif, les interactions sur la plateforme, l'intérêt pour leurs offres d'emploi et l'attraction des meilleurs talents entre juillet 2017 et juin 2018.

Cette première édition les startups de la fintech, de l'intelligence artificielle et du véhicule autonome se distinguent.

Pour réaliser ce classement, le réseau social professionnel — qui revendique 575 millions de membres dont 16 millions en France — a pris en compte les milliards d'actions effectuées par les membres inscrits sur son réseau social: la portée, l'engagement, l'intérêt pour les offres d'emplois, la fidélisation... 

Voici les 25 startups les plus attractives en France, selon le classement établi par LinkedIn, en indiquant l'évolution de leurs effectifs depuis octobre 2016:

25. EasyMile — Le constructeur de véhicules autonomes est passé de 48 employés en octobre 2016 à 116 en octobre 2018, selon LinkedIn.

24. Aptiskills —La société de conseil spécialisée en ingénierie du BTP et de l'industrie est passée de 187 à 323 employés en 2 ans.

Aptiskills. Facebook/Aptiskills

23. Abbeal — Entreprise de conseils spécialisée en solutions digitales, Abbeal est passée de 18 à 65 employés en 2 ans.

22. Dreem —  Créatrice d'un bandeau connecté améliorant votre sommeil, Dreem est passée de 86 à 103 employés en 2 ans.

Dreem a conçu un bandeau qui facilite le sommeil. Facebook/Dreem

21. UX-Republic — L'agence digitale pour les entreprises est passée de 59 à 94 employés en 2 ans.

20. Thiga — Le cabinet de conseil spécialisé en product management et product design pour les entreprises est passé de 33 à 70 employés en 2 ans.

19. Easyrecrue — Easyrecrue aide les entreprises à présélectionner les candidats lors d'un recrutement grâce à l'usage de la vidéo et d'un algorithme. Elle est passé de 50 à 89 employés en 2 ans.

18. Octoly — La plateforme qui permet aux influenceurs de recevoir des produits de beauté gratuitement est passée de 47 à 89 employés en 2 ans.

17. Lendix — Plateforme de financement participatif, Lendix est passée de 33 à 65 employés en 2 ans.

Olivier Goy, fondateur et président du directoire, Marc Sebag, directeur du crédit et Patrick de Nonneville, COO de Lendix. Lendix

16. Lydia — L'application de paiement mobile est passée de 94 à 144 employés en 2 ans.

Lydia

15. Shippeo —La plateforme de suivi du transport en temps réel est passée de de 30 à 70 employés en 2 ans.

Dans le port de Qingdao en Chine, le 12 ocrobre 2018. China Daily/via REUTERS

14. Bird Office — Spécialisée dans l'organisation d'événements internes aux entreprises et de location de locaux, la société est passée de 38 à 59 employés en 2 ans.

13. Netatmo —  Concepteur d'objets connectés pour la maison, Netatmo est passée de 138 à 207 employés en 2 ans.

12. LumApps — Editeur d'un intranet social entreprise regroupant tous les outils professionnels de Google Suite, LumApps est passée de 34 à 129 employés en 2 ans.

11. Malt — Plateforme de mise en relation d'indépendants et d'entreprises, Malt est passée de 20 à 80 employés en 2 ans.

10. Back Market — Place de marché en ligne dédiée aux produits électriques et électroniques reconditionnés, Back Market est passée de 28 à 115 employés en 2 ans.

Les cofondateurs de Black Market, Thibaud Hug de Larauze (Dg), Vianney Vaute (directeur créatif) et Quentin le Brouster (directeur technique).

9. Tiller Systems — Concepteur d'une caisse enregistreuse et de gestion connectée, Tiller est passée de 55 à 145 employés en 2 ans.

Dimitri Farber, Josef Bovet, et Vincent Oliveira. Tiller

8. Aircall — Système de téléphonie professionnelle 100% cloud, Aircall est passée de 55 à 152 employés en 2 ans.

Olivier Pailhes, DG d'Aircall. FacebooK/Aircall

7. Navya Group —  Fabricante de navettes et taxis autonomes, l'entreprise basée à Lyon est passée de 71 à 197 employés en 2 ans.

Christophe Sapet, président du directoire de Navya. Navya 

6. Wemanity — Société de conseils et services en informatique, Wemanity est passée de 127 à 292 employés en 2 ans.

5. Blade Shadow — Concepteur d'un PC puissant dans le cloud, Blade est passée de 17 à 123 employés en 2 ans.

Blade Shadow. Facebook/Shadow France

4. Everoad — Plateforme de mise en relation des expéditeurs avec les transporteurs, Everoad est passée de 25 à 69 employés en 2 ans.

Un embouteillage en Allemagne en mars 2018. REUTERS/Michael Dalder/File Photo

3. Qonto — La néo-banque pour les entreprises est passée de 10 à 82 employés en 2 ans.

Qonto se place comme la néo-banque des entreprises et des indépendants. Qonto

2. Snips — Concepteur d'un assistant vocal orienté sur la protection des utilisateurs, Snips est passée de 40 à 73 employés en 2 ans.

Rand Hindi, créateur de Snips. Facebook/Snips

1. PayFit — Editeur d'une solution qui numérise  la gestion de paie et des processus RH pour les PME, PayFit est passée de 21 à 120 employés en 2 ans.

Note: Ce papier a été mis à jour après publication suite aux informations apportées par Malt sur l'évolution de ses effectifs, différentes de celles de LinkedIn.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 25 entreprises les plus attractives en France selon LinkedIn

VIDEO: Uber s'est associé à un constructeur européen pour ses premières voitures sans chauffeur