Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a déjà souligné au cours des derniers mois l'importance que le réseau social accorde à la protection de la vie privée, notamment en juin, lors de la conférence des développeurs, la WWDC. Mais Steve Wozniak, cofondateur d'Apple, n'est pas convaincu que Facebook garde vos interactions personnelles confidentielles. Il a notamment suggéré que "la plupart des gens" devraient "trouver un moyen de quitter Facebook" lors d'une récente interview avec TMZ.

"Tout le monde est différent et certains des avantages de Facebook valent la perte de vie privée", a déclaré Steve Wozniak alors qu'il était interpellé par un journaliste à l'aéroport international Reagan. "Mais pour beaucoup de gens, comme moi, ma recommandation à la plupart des gens, c'est de trouver un moyen de quitter Facebook." Sur la façon dont les réseaux sociaux comme Facebook pourraient protéger les données des utilisateurs tout en gagnant de l'argent, Steve Wozniak a suggéré d'offrir aux internautes la possibilité de payer pour plus de sécurité.

Steve Wozniak a quitté Facebook pour des raisons de confidentialité

Ce n'est pas la première fois que Steve Wozniak, qui a cofondé Apple dans un garage avec Steve Jobs, parle publiquement des réseaux sociaux et de la vie privée. L'an dernier, il a déclaré à USA Today qu'il avait quitté Facebook pour des raisons de confidentialité, ajoutant également qu'il préférait payer pour utiliser Facebook plutôt que de partager ses données personnelles avec des annonceurs.

Lorsqu'on lui a demandé de façon générale si nos appareils électroniques nous écoutaient, Steve Wozniak a répondait que c'était quelque chose qui l'inquiétait mais qu'il n'y avait pas moyen de l'arrêter. "Je m'inquiète parce que vous avez des conversations que vous pensez privées... vous dites des mots qui ne devraient vraiment pas être écoutés parce que vous ne vous y attendez pas", a-t-il affirmé à TMZ. "Mais il n'y a presque aucun moyen de l'arrêter."

A lire aussi — Le bug de Facebook a révélé la façon dont son IA interprète nos photos

Steve Wozniak a fait ces commentaires alors que Facebook a été mêlé à de nombreuses controverses au sujet de la protection de la vie privée au cours des dernières années. Le plus grand de ces scandales a été révélé en 2018 lorsque le New York Times et le Guardian ont rapporté que Cambridge Analytica, une société d'analyse de données ayant des liens avec la campagne présidentielle de Donald Trump, avait recueilli des données à partir des profils Facebook de 50 millions d'utilisateurs.

Apple, de son côté, a fait de la protection de la vie privée un point central de ses keynotes et de ses publicités. L'entreprise rappelle aux utilisateurs que son modèle économique ne repose pas beaucoup sur la publicité, à l'inverse de Facebook et Google, et ne tire donc pas d'intérêt de la collecte de données personnelles.

Tim Cook, DG d'Apple, a récemment qualifié la protection de la vie privée en ligne de "crise" lors d'un entretien avec ABC News en mai. "La vie privée en soi est devenue une crise, a-t-il dit. "C'est dans cette proportion, une crise."

Voir la vidéo complète de TMZ :


Version originale : Lisa Eadicicco/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des modérateurs de Facebook craignent pour leur santé à cause des vidéos horribles qu'ils sont forcés de regarder