Le DG de Google, Sundar Pichai a dénoncé hier, jeudi 17 août 2017, les récentes violences commises par les extrémistes à Charlottesville et à Barcelone, nommant les incidents dans les deux villes comme du "terrorisme [qui] est fait pour nous diviser."

"Le terrorisme est le terrorisme et il prend de nombreuses formes," a dit Sundar Pichai dans un email adressé à ses employés qu'il a aussi posté sur Twitter.  

Le DG de Google a envoyé une lettre en réponse à l'attentat à la fourgonnette à Barcelone hier et aux évènements de Charlottesville samedi dernier pendant lesquels une femme est décédée après avoir été écrasée par un suprémaciste blanc.

Dans sa lettre aux employés, Sundar Pichai a reconnu que la semaine dernière avait été "intense" pour Google. L'entreprise a dû faire face à une tempête déclenchée par James Damore, l'ingénieur qu'elle a licencié après qu'il ait écrit un manifeste qui suggérait que les femmes étaient moins adaptées aux emplois dans la tech à cause de leurs différences biologiques. 

Mais cette controverse "fait pale figure en comparaison" aux incidents terroristes, écrit Sundar Pichai. Les attaques "montrent les conséquences dévastatrices et déchirantes de la haine, la violence et l'extrémisme," dit-il. 

À la suite des attaques à Barcelone, l'équipe de sécurité locale de Google sur place a confirmé que ses employés dans la ville étaient en sécurité, a écrit Sundar Pichai. 

La note de Pichai fait suite à celles du DG d'Apple Tim Cook et du DG de Microsoft Satya Nadella, ces derniers ayant dénoncé la violence à Charlottesville dans des mails internes. Tim Cook, qui a notamment évoqué la réponse du président américain Donald Trump aux évènements de Charlottesville, a promis de faire un don de 1 million de dollars à chacun des deux groupes protégeant les droits civiques.

Version originale : Matt Weinberger/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 13 footballeurs les plus riches de la planète

VIDEO: Voici pourquoi une canette de Coca Light flotte alors qu'une canette de Coca normal coule