Les citoyens européens veulent rester à l'heure d'été toute l'année et le Président de la Commission dit être d'accord

Sculpture d'horloges sur le parvis de la gare Saint-Lazare à Paris. REUTERS/Charles Platiau

Le 28 octobre prochain sera peut-être la dernière fois où les habitants de l'Union européenne devront reculer leur montre d'une heure pour passer à l'heure d'hiver. 

Jean-Claude Juncker, le Président de la Commission européenne, a en effet déclaré ce vendredi matin sur la chaîne de télévision allemande ZDF qu'il allait proposer de mettre fin à ce dispositif inventé pour réaliser des économies d'énergie — mais dont l'efficacité est sujette à polémique. 

De nombreuses voix s'élèvent depuis des années pour supprimer le changement d'heure. "Les gens le veulent, nous le faisons", a indiqué Jean-Claude Juncker sur ZDF. 

Une déclaration qui fait suite à la consultation citoyenne lancée par la Commission européenne entre le 4 juillet et le 16 août, et qui a réuni 4,6 millions de réponses, lit-on sur le site de la Commission.

Les résultats détaillés ne seront publiés que dans les prochaines semaines, mais d'après dans un communiqué, la Commission indique que l'écrasante majorité des participants, 84%, s'est prononcée pour rester à l'heure d'été toute l'année. 

L'enquête a rencontré un intérêt tout particulier en Allemagne. Sur les 4,6 millions de participants, environ 3 millions venaient de ce pays et les Allemands ont choisi à 84% la fin du système. 

Seuls les habitants de la Grèce (56%) et de Chypre (53%) se sont majoritairement prononcés pour le maintien de l'heure d'hiver. Les citoyens des autres pays ont majoritairement préféré sa suppression. 

Pour que l'heure d'hiver soit effectivement supprimée, le Parlement européen et les Etats membres doivent être d'accord. Le soutien du Parlement à cette suppression semble être acquis, car c'est lui qui à demandé à la Commission européenne de se pencher sur cette question. 

Concernant les Etats membres, la situation est moins claire. Certains pays comme la Lituanie, l'Estonie, la Lettonie et la Finlande ont fait savoir qu'ils sont pour la suppression du changement d'heure. D'autres, comme l'Allemagne, ne se sont pas encore positionnés. 

Le 12 septembre, la Commission européenne a précisé les modalités de cette réforme dans un communiqué. Sous réserve de l'approbation du Parlement européen et des Etats membres, elle propose que chaque État membre notifie avant avril 2019 son intention d'appliquer une période d'été ou d'hiver permanente.

Le dernier changement obligatoire de l'heure d'été aurait ainsi lieu le dimanche 31 mars 2019. Après cela, les États membres souhaitant revenir en permanence à l'hiver pourront toujours effectuer un dernier changement d'horloge saisonnier le dimanche 27 octobre 2019. Après cette date, les changements d'horloge saisonniers ne seraient plus possibles.

Article mis à jour le 12 septembre 2018, suite aux précisions de la Commission européenne.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Commission européenne envisage de supprimer le système des heures d'hiver et d'été — et il vous reste une semaine pour donner votre avis

VIDEO: Voici comment cuire des œufs au micro-ondes