Un employé Twitter a profité de son dernier jour dans l'entreprise pour désactiver le compte de Donald Trump pendant 11 minutes

Twitter

  • Le compte Twitter de Donald Trump a brièvement disparu pendant 11 minutes.
  • Twitter a dit que c'était du à une "erreur humaine d'un de ses employés".
  • L'entreprise a précisé ensuite que l'incident était le fait d'un(e) employé(e) dont s'était le dernier jour dans l'entreprise.

Le compte Twitter du président américain Donald Trump a brièvement disparu jeudi, vers 19h heure de New York.

Il a été rétabli plusieurs minutes plus tard mais de nombreux utilisateurs se sont rendus compte de sa disparition.

Vers 20h heure de New York, le compte officiel Twitter Government a tweeté que le compte de Trump avait été "désactivé par inadvertance en raison d'une erreur humaine d'un employé Twitter".

"Le compte était inactif pendant 11 minutes et a été rétabli depuis", a dit Twitter Government. "Nous continuons d'enquêter et prenons des mesures pour éviter que cela se reproduise."

Twitter a ensuite dit que son enquête avait constaté que "c'était le fait d'un employé du service client de Twitter qui l'avait fait pour son dernier jour dans l'entreprise".

Le compte de Donald Trump, suivi par 41 millions de personnes, est le principal compte qu'il utilise pour diffuser des déclarations et attaquer ceux qui le critiquent. Ce compte est un compte personnel et non celui de la Maison-Blanche.

Le compte Twitter a continuer à afficher quelques soucis techniques jeudi soir, alors que le nombre de followers semblait varier. Vers 21h40 sur la cote Est américaine, il semblait avoir 5400 followers. Vers 22h, le nombre de ses abonnés était revenu à 41 millions.

Trump utilise régulièrement Twitter pour diffuser des messages politiques qui vont du soutien à des candidats au Congrès à des attaques sur des célébrités en raison de leurs préférences politiques.

Mercredi, Trump s'est attiré des critiques après avoir fait des tweets sur le suspect de l'attaque au camion de New York, Sayfullo Habibullaevic Saipov: "Le terroriste de New York était ravi quand il a demandé d'accrocher le drapeau de l'EI dans sa chambre d'hôpital. Il a tué 8 personnes, blessé 12. MERITE LA PEINE DE MORT", avait tweeté Donald Trump.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 10 femmes les plus puissantes au monde

VIDEO: Elon Musk annonce avoir officiellement commencé à creuser le premier tronçon de son tunnel anti-embouteillages