Netflix teste de nouveaux abonnements avec des tarifs à partir de 2,49€ par semaine

Reed Hastings, le DG et fondateur de Netflix. Flickr/JD Lasica/CC

  • Netflix a discrètement mis en place, depuis le 18 décembre, une offre d'abonnement à la semaine.
  • L'abonnement coûte entre 2,49 et 3,99 euros et n'est pour l'instant accessible qu'en Autriche.
  • Rien ne dit que cette expérimentation sera étendue à d'autres pays — c'est un exemple de plus des tests que Netflix effectue en continu, afin d'aller chercher toujours plus de nouveaux abonnés.

Netflix continue de moduler sa politique tarifaire.

Le géant de la vidéo à la demande par abonnement a discrètement mis en place, depuis le 18 décembre, une offre d'abonnement à la semaine. Une expérimentation pour l'instant limitée à l'Autriche.

Le quotidien Der Standard partage sur son site une grille tarifaire qui montre les trois formules habituelles de Netflix, mais avec des tarifs correspondant à sept jours d'abonnement au lieu d'un mois:

L'abonnement "basique" à 7,99 euros par mois passe à 2,49 euros par semaine, le "standard" à 10,99 euros par mois passe à 2,99 euros par semaine, et le premium à 13,99 euros passe à 3,99 euros par semaine, une fois le mois d'essai gratuit passé.

Si vous faites le calcul, vous remarquerez que l'abonnement à la semaine revient plus cher qu'un abonnement mensuel — si vous restez abonné plus de trois semaines.

Avec ces nouvelles offres, Netflix offre plus de flexibilité à ses abonnés. L'entreprise n'a pas communiqué sur cette stratégie mais elle arrive à point nommé pour les fêtes de fin d'année, le moment idéal pour rattraper son retard dans les nombreux films et séries sortis sur la plateforme cette année.

Pour seulement quelques euros, cet abonnement à la semaine est un bon plan pour ceux qui souhaiteront regarder ponctuellement quelques programmes événements, tout en évitant de débourser des dizaines d'euros.

Rien ne dit qu'il sera étendu à d'autres pays, ni même que l'offre deviendra permanente en Autriche. La plateforme a en effet l'habitude de tester de nouveaux tarifs. En juillet, elle avait ainsi mis en place, en France, un tarif "ultra" à 16,99 euros par mois, pour les nouveaux abonnés — il a depuis disparu.

Interrogé à l'époque par 01Net, Netflix expliquait tester "continuellement de nouvelles choses".

"Nous testons de légères différences de prix et de fonctionnalités pour mieux comprendre quelle importance les consommateurs accordent à Netflix", affirmait l'entreprise. "Tout le monde ne verra pas ce test et nous pourrions ne jamais proposer ces éléments spécifiques à nos utilisateurs."

En novembre, Netflix a ainsi mis en place un abonnement à bas prix en Malaisie. Pour 3,58 euros par mois, il permet d'y accéder à la plateforme, mais uniquement sur mobile et tablettes, rapporte The Star. Une autre façon d'aller chercher toujours plus de nouveaux abonnés.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le service de streaming que Disney lancera fin 2019 pour concurrencer Netflix arrivera en Europe 'un peu plus tard' avec des programmes spécifiques pour la France

VIDEO: Seuls 60% d'une vache sont utilisés comme nourriture — voici à quoi servent les 40% restants