Taxify se lance dans les trottinettes et choisit Paris pour ouvrir la nouvelle ligne de front avec Uber

Les trottinettes électriques Bolt de Taxify sont lancées ce jeudi 6 septembre 2018. Txfy

  • Le spécialiste du VTC Taxify lance ce 6 septembre ses propres trottinettes électriques et l'entreprise estonienne a choisi Paris pour cette première mondiale.
  • Soutenue par le Chinois Didi Chuxing, qui a chassé Uber d'Asie, Txfy dégaine avant l'entreprise américaine dont le patron vient de déclarer qu'il allait se concentrer sur les vélos et les trottinettes pour les trajets courts.
  • Dans la capitale française, elle rejoint les startups américaines Lime et Bird, valorisées plusieurs milliards de dollars, qui ont fait leur apparition cet été.

La bataille entre géants du VTC ne concerne plus simplement les voitures mais aussi les nouveaux moyens de transport.

La société Taxify — Txfy en France — annonce ce jeudi 6 septembre 2018 le lancement de son propre service de trottinettes électriques à Paris alors que Lime et Bird — deux startups américaines — ont fait leur apparition cet été dans les rues de la capitale française.

C'est la première fois qu'un VTC opère son propre service de trottinettes.

Elles portent le nom de "Bolt", une sous-marque de Txfy nouvellement créée. Près de 300 sont déployées dans un premier temps, disponibles uniquement dans l'application Txfy. Son rival Lime est ainsi présent dans Citymapper.

Cette diversification dans le transport à la demande, sur un marché qui affole les investisseurs, correspond aussi à la cible visée par Txfy en Europe: des jeunes urbains attirés par des prix attractifs et qui parcourent de courtes distances en ville.

"Il y a un réel besoin à Paris pour de nouvelles formes de mobilité sur des petits trajets. On ne sera pas présent partout mais dans les bons endroits. C'est une grande avancée pour nos utilisateurs. C'est un premier point d'entrée pour ouvrir sur d'autres mobilités. On regarde tout", nous confiait cet été Henri Capoul, le directeur général France de Txfy, âgé de 25 ans.

Paris n'a pas été choisie par hasard. Voici quelques-unes des raisons qui expliquent ce lancement mondial:

  • la densité urbaine avec 21.000 habitants au km2;
  • une course sur cinq de Txfy en VTC se fait sur une distance inférieure à trois kilomètres;
  • l'usage des trottinettes y est naissant. Les Parisiens commencent à s'y habituer, le marché est donc plus mature que dans les autres villes européennes dans lesquelles Txfy est présente;
  • et la Ville de Paris a laissé se développer plusieurs alternatives à la voiture et aux transports en commun avec les scooters de Cityscoot et Coup, les vélos d'Ofo et Mobike, le Vélib et donc d'autres startups de trottinettes électriques.

Une location coûte 1 euro au démarrage, auquel s'ajoutent 15 centimes supplémentaires par minute d'utilisation. Pour débloquer les trottinettes, les utilisateurs doivent en scanner le QR code grâce à leur smartphone. Une fois la course terminée, les trottinettes se garent dans les espaces recommandés par Txfy et sont collectées chaque soir pour être rechargées et réparées en cas de besoin.

Reste à savoir si Txfy s'engage à Paris sur le long terme. Son concurrent Bird a ainsi indiqué qu'il recueillera "des données sur la façon dont les véhicules sont utilisés et collaborera avec les responsables municipaux avant de décider d'une présence sur le plus long terme". Cette déclaration est intervenue au moment où l'utilisation de l'espace public par ces nouveaux modes de déplacement est en train d'être régulé par les municipalités — en atteste la décision de San Francisco d'autoriser seulement deux entreprises à exploiter ce type de service. A Paris, une charte existe pour les alternatives en libre-service, en attendant une possible redevance.

Fondée par Markus Villig, Txfy vaut près d'un milliard de dollars après une levée de fonds de 175 millions de dollars au printemps dernier, à laquelle à participer le fonds français Korelya de Fleur Pellerin.

Txfy revendique 10 millions d'utilisateurs dans le monde, dont la moitié en Europe. Le volume total des ventes générées en 2018 dans le monde par Txfy devrait atteindre 1 milliard de dollars.

Txfy est présente en France depuis près d'un an. Sans donner de chiffre sur le nombre d'utilisateurs, elle dit que "la quasi totalité des chauffeurs VTC actifs à Paris ont rejoint l'application", soit environ 20.000 d'entre eux.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le marché des vélos en libre-service approche les 4 Mds$ — et il y a 5 raisons pour lesquelles il pourrait très vite doubler

VIDEO: Ces maquettes géantes de New York et Chicago ont été réalisées grâce à une imprimante 3D