• Une étude menée par des chercheurs de la Northeastern University n'ont pas trouvé de preuve que votre téléphone vous enregistre secrètement pour vous proposer des publicités ciblées — une théorie du complot très tenace.
  • Mais les chercheurs ont découvert au moins un cas dans lequel une appli envoie des captures vidéos et photos de votre écran à une société tierce d'analyse mobile.
  • L'étude a ses limites, et les chercheurs ne sont pas allés jusqu'à déclarer que les téléphones n'enregistrent pas les utilisateurs en secret. Ils n'ont juste pas trouvé de preuve pendant leur étude scientifique.

Des chercheurs de la Northeastern University, à Boston, n'ont pas trouvé de preuve que votre téléphone vous enregistre secrètement pour vous proposer des publicités ciblées — une théorie du complot très tenace que même le DG de Facebook, Mark Zuckerberg, a dû réfuter devant le Congrès des Etats-Unis plus tôt cette année.

En lieu et place, les chercheurs ont fait une découverte tout aussi inquiétante, rapporte Gizmodo. Dans certains cas, ils ont découvert que votre téléphone enregistrait des captures de votre écran et les envoyaient à des tiers.

Ces découvertes proviennent d'une étude réalisée pendant l'année écoulée pour tester la théorie tenace selon laquelle les téléphones enregistrent secrètement les utilisateurs. La théorie est devenue populaire car des utilisateurs affirment fréquemment qu'ils ont des conversations, mentionnant des produits, dans la vraie vie, et voient ensuite des publicités pour ces produits apparaître plus tard sur Facebook.

Les chercheurs présenteront les résultats de leur étude à la Privacy Enhancing Technology Symposium Conference de Barcelone le mois prochain.

Les chercheurs ont surveillé 17.260 des applis Android les plus populaires, dont celles qui envoient des informations à Facebook, en utilisant un programme automatisé qui interagit avec les applis et note quels fichiers multimédias sont envoyés depuis celles-ci.

Les chercheurs n'ont trouvé aucune instance d'appli activant le micro sans autorisation et envoyant ce qu'elle pourrait enregistrer. Ils ont cependant découvert que certaines applis envoyaient des captures vidéos et photos de l'écran à des tiers.

Un exemple, selon Gizmodo, montre que l'appli de livraison GoPuff enregistrait et envoyait des captures vidéos de l'écran à une société d'analyse mobile nommée AppSee. Les développeurs de l'appli GoPuff ont inclut une ligne dans le code, ou SDK, qui permet à AppSee de collecter les données de GoPuff.

S'il s'agit d'une pratique courante — et de nombreuses applis ont recours à des sociétés d'analyse pour améliorer leurs performances —, il n'y avait rien dans les conditions d'utilisation de GoPuff qui y faisait référence. Après avoir été contacté par les chercheurs, GoPuff aurait mis à jour ses conditions et retiré le SDK d'AppSee.

En effet, AppSee se présente comme un moyen de garder un oeil sur les utilisateurs d'une appli. Mais le DG d'AppSee explique à Gizmodo que les conditions générales de l'entreprise interdisent à ses clients de suivre les données personnelles et ils doivent prévenir de leur utilisation du service.

L'étude rappelle qu'elle a cependant ses limites, et les chercheurs ne sont pas allés jusqu'à déclarer que les téléphones n'enregistraient pas les utilisateurs en secret — seulement qu'ils n'ont pas trouvé de preuve. Il est certainement possible que des applis telles que Facebook utilisent une nouvelle méthode pas encore découverte pour le faire, mais il est difficile d'imaginer comment cela pourrait échapper aux chercheurs.

Version originale: Rachel Sandler/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook met en garde 800.000 utilisateurs après que des personnes qu'ils avaient bloquées ont été accidentellement débloquées

VIDEO: Voici comment Terry Crews s'entraîne pour rester en forme