Télétravail : 4 conseils de psy pour vous aider à séparer temps libre et temps de travail

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le fait d'avoir un espace de travail établi peut vous aider à laisser votre travail derrière vous à la fin de la journée. © DaniloAndjust/Getty Images

Le télétravail brouille la frontière entre "temps de travail" et "temps libre". Le côté positif est que vous pouvez faire sécher du linge au milieu d'une journée de travail bien remplie. En revanche, vous pouvez avoir du mal à regarder la télévision le soir sans vous sentir coupable de ne pas avoir au moins votre ordinateur portable devant vous. Et la pandémie a sans aucun doute rendu la division entre le travail et la maison encore plus compliquée. Pour de nombreuses familles, la maison est devenue la salle de sport, le bureau et l'école.

Et s'il n'est pas nécessaire d'avoir une délimitation claire entre la maison et le travail tout le temps, une petite séparation entre les deux peut vous aider à vous sentir plus présent lorsque vous travaillez et vous permettre de profiter pleinement de votre temps libre.

À lire aussi — Télétravail : 5 conseils de psy pour garder un mental d'acier

1. Établir un espace de travail

La plupart des gens n'ont pas le luxe d'avoir un bureau à domicile dédié. Si c'est le cas, engagez-vous à travailler pendant que vous êtes au bureau et, lorsque vous avez terminé, quittez la pièce et laissez le travail derrière vous. Si vous ne disposez pas d'un bureau séparé, créez un espace de travail. Ce ne doit pas nécessairement être l'endroit où vous travaillez physiquement toute la journée (comme la table de la salle à manger ou le canapé).

Il peut s'agir plutôt de l'endroit où vous rangez les objets liés à votre travail lorsque vous ne travaillez pas. Si vous le pouvez, mettez l'ordinateur portable, les piles de papiers et autres matériels liés au travail complètement hors de vue lorsque vous ne travaillez pas. Rangez-les dans un tiroir ou dans un placard. Le simple fait de ranger ces objets peut vous apporter un certain soulagement psychologique pendant vos temps libres en signalant à votre cerveau que vous avez la permission de vous détendre.

2. Changez de vêtements

Si certaines personnes disent qu'elles se sentent mieux en portant de beaux vêtements lorsqu'elles travaillent à domicile, s'habiller n'est pas obligatoire. Après tout, lorsque vous êtes à la maison, vous pouvez trouver que le fait de porter de beaux vêtements ajoute du stress à votre journée, car vous devez vous inquiéter de ne pas avoir des poils de chien sur votre chemise ou de ne pas renverser votre soupe sur vos genoux. Si vous aimez les vêtements plus décontractés au sein de votre foyer, vous pouvez toujours utiliser votre tenue à votre avantage psychologique. Changez simplement de vêtements lorsque vous avez fini de travailler — même si cela implique de remplacer votre jogging vert par le noir.

Le fait d'enfiler des vêtements différents peut aider votre cerveau à voir qu'il est temps de faire quelque chose de nouveau, même s'il s'agit d'un très léger changement de tenue (par opposition au passage du costume de travail au pantalon de survêtement). Il se peut même que vous vous habilliez davantage pendant votre temps libre. Si vous avez essayé de faire passer votre pyjama pour un vêtement d'affaires décontracté lors d'un appel flou sur Zoom, vous trouverez peut-être qu'un voyage à l'épicerie justifie un changement de tenue. Quoi qu'il en soit, un changement de vêtements peut vous aider à faire la distinction entre temps de travail et temps libre.

À lire aussi — Ces salariés nous ont raconté comment le télétravail les a menés au burnout

3. Créer un faux trajet

Dans des circonstances normales, les trajets domicile-travail sont souvent la seule chose qui aide les gens à se préparer à la transition entre le travail et la maison. Qu'il s'agisse d'écouter un podcast dans le train ou d'appeler sa mère tous les jours en conduisant sur une route de campagne, la distance physique peut aussi nous aider à créer une distance psychologique. Vous pourriez donc trouver utile de vous créer un faux trajet. Même s'il ne s'agit que d'une promenade autour du pâté de maisons avant de commencer à travailler, une activité quotidienne comme celle-ci peut signaler à votre cerveau que vous allez de la "maison" au "travail".

Je connais un homme qui sort par la porte de derrière comme s'il allait travailler et qui rentre par la porte de devant. Il jure que cela lui donne l'impression qu'il "va travailler" à nouveau. Alors que son "trajet" ne dure qu'une minute ou deux, il trouve que cette stratégie l'aide à se sentir plus efficace.

4. Utilisez une page différente pour les applications travail/maison

Si vous avez beaucoup d'applications pour le travail — comme votre mail de travail ou Slack, mettez-les sur un écran différent sur votre smartphone. En séparant vos applications "amusantes" de vos applications "professionnelles", vous pourrez résister à la tentation de consulter vos mails professionnels à toute heure de la journée. Cela peut également vous aider à profiter un peu plus de vos applications "fun". Et signalez à votre cerveau que vous avez la permission de vous amuser en ce moment même.

Distinguer le temps de travail du temps libre peut vous aider à vous sentir au mieux lorsque vous travaillez à domicile. Cela peut être essentiel pour prévenir l'épuisement professionnel et vous aider à donner le meilleur de vous-même.

Amy Morin est psychothérapeute, auteur et animatrice du podcast Mentally Strong People.

Version originale : Amy Morin/Insider

À lire aussi — Voici 7 habitudes quotidiennes à prendre pour mieux concilier vie pro et perso

Découvrir plus d'articles sur :