Publicité

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer un demi-million de véhicules en 2020

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer un demi-million de véhicules en 2020
Elon Musk, le patron et fondateur de Tesla. © Odd Andersen/AFP via Getty Images
Publicité

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 véhicules l'année dernière, a annoncé samedi 2 janvier l'entreprise. Le constructeur de voitures électriques a livré 499 550 véhicules en 2020, soit 450 de moins que l'objectif de son patron Elon Musk. Certains analystes avaient déclaré que cet objectif ambitieux pourrait être difficile à atteindre en raison d'une chute des ventes de voitures pendant la pandémie de coronavirus.

Les consommateurs ont réduit leurs dépenses automobiles pendant la pandémie et les ventes de Tesla ont chuté de 15 % au cours du premier semestre 2020 par rapport au second semestre 2019. Pour atteindre son objectif de 500 000 livraisons, le constructeur automobile devait vendre environ 181 650 véhicules au cours des trois derniers mois de l'année, soit 30 % de plus qu'au troisième trimestre.

Le groupe a livré 180 570 véhicules électriques au quatrième trimestre et en a produit 179 757, a-t-il précisé. Il n'avait jamais dépassé la barre des 150 000 voitures livrées en un trimestre auparavant. Son précédent record de 139 300 exemplaires a été réalisé au troisième trimestre 2020.

Tesla a déclaré samedi que ses chiffres de livraison "doivent être considérés comme mesurés", car ils ne comptabilisent une voiture comme livrée que si elle a été transférée au client et que tous les papiers sont correctement établis. "Les chiffres définitifs pourraient varier de 0,5% ou plus" lorsque l'entreprise annoncera ses résultats du quatrième trimestre.

Plus de 500 000 véhicules produits

L'entreprise a atteint son objectif de production pour l'année, avec un total de 509 737 véhicules. Elle a également déclaré que la production de son SUV de taille moyenne, le Model Y, a commencé à Shanghai. "Je suis très fier de l'équipe Tesla qui a franchi cette étape importante ! Au début de Tesla, je pensais que nous avions (avec optimisme) 10 % de chances de survivre", a tweeté Elon Musk samedi.

La demande en Chine a été une aubaine pour Tesla en 2020 : le constructeur y a vendu environ 22 000 véhicules Model 3 rien qu'au mois de novembre.

Lors d'une conférence téléphonique sur les résultats de l'entreprise, en octobre, Tesla a reconnu que l'objectif de 500 000 était "devenu plus difficile", mais la société a déclaré qu'elle pourrait atteindre l'objectif si elle produisait plus de Model Y et de véhicules à Shanghai, ainsi que si elle améliorait l'efficacité de sa logistique et de ses livraisons.

Tesla, qui pourrait pour la première fois devenir rentable sur une année entière, s'est envolée à Wall Street en 2020, pour devenir le constructeur automobile à la capitalisation boursière la plus élevée au monde. Son ascension pourrait se poursuivre en 2021, alors que le groupe doit construire sa deuxième usine américaine à Austin, au Texas, et son premier site de production européen en Allemagne.

Version originale : Victoria Cavaliere/Business Insider

À lire aussi — Le patron des véhicules électriques chez Ford chambre Tesla en ventant sa Mustang Mach-E

Découvrir plus d'articles sur :