Tesla engage une personne pour traquer la fraude et le gaspillage parmi ses équipes

Tesla engage une personne pour traquer la fraude et le gaspillage parmi ses équipes

Une Tesla Model 3 au centre de recherche sur les véhicules IIHS-HLDI à Ruckersville, en Virginie, aux États-Unis, le 22 juillet 201. REUTERS/Amanda Voisard

Tesla souhaite intensifier ses efforts pour détecter et prévenir la fraude dans ses rangs. Et pour ce faire, la société fondée par Elon Musk entend mettre sur pied une nouvelle équipe. Elle a posté le 19 juillet une offre d'emploi sur sa page "Carrières" détaillant ses intentions, rapporte le site américain CNBC. Tesla précise chercher un "manager, financial (anti-fraud) analytics & investigation" pour diriger un nouveau groupe de travail. 

Le "global fraud management" (gestion mondiale de la fraude) que va instaurer l'entreprise vise à "promouvoir et favoriser une culture de comportement éthique et à réduire la fraude, le gaspillage et les abus par le biais de la prévention, des enquêtes et de mesures correctives", précise l'annonce d'emploi. La personne recrutée aurait pour mission "d'élaborer la stratégie mondiale de lutte contre la fraude de Tesla" et de se constituer une équipe pour la mettre en oeuvre. Le constructeur automobile ne précise toutefois pas ce qui a poussé le groupe à créer ce poste.

Le constructeur de voitures électriques est la cible de "haters"

CNBC rappelle que des salariés d'usines Tesla ont déjà rapporté leurs difficultés à parfois suivre les budgets fixés pour leurs projets. Et certains ont précisé avoir déjà effectué des réparations rapides pendant l'assemblage de Model 3, ce qui n'est pas conforme aux procédures et à la politique de l'entreprise. En outre, le fondateur de Tesla, Elon Musk, estime que sa société est la cible de "haters", dont certains cherchent à porter atteinte de l'intérieur. 

A lire aussi — Tesla perd plus d'argent que prévu que ça inquiète les investisseurs

Dans un courrier électronique envoyé en 2018 à ses employés, il assurait qu'une "longue liste d'organisations veut la mort de Tesla", avant d'évoquer "les vendeurs à découvert de Wall Street" et "les compagnies pétrolières et gazières qui n'aiment pas l'idée que Tesla oeuvre au progrès de l'énergie solaire et des voitures électriques".

En outre, Tesla a déjà eu des soucis avec plusieurs ex-employés, dont Salil Parulekar, accusé d'avoir détourné 9,3 millions de dollars de l'entreprise via des paiements à un fournisseur. Au premier trimestre de l'année, Tesla a aussi intenté deux actions en justice pour le vol de secrets commerciaux contre d'anciens employés de Zoox, spécialisé dans la conduite autonome, et de Xiaopeng, constructeur chinois de véhicules électriques.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : SpaceX et Arianespace vont fournir des services de 'covoiturage' de fusées

VIDEO: J'ai essayé le régime et la routine sportive de Gwyneth Paltrow pendant une semaine — voici comment ça s'est passé

  1. Rod

    Tesla n'a pas été fondée par Musk !

  2. Rod

    Tesla n'a pas été fondée par Musk !

Laisser un commentaire