Tesla serait en train de licencier des employés de SolarCity à travers les États-Unis

Lyndon Rive, fondateur de SolarCity et le DG de Tesla Elon Musk, discutent de l'entrée en bourse de SolarCity IPO à la NASDAQ en 2013. Rive a quitté SolarCity depuis que Tesla a racheté l'entreprise l'année dernière.  Mark Von Holden/AP

  • Tesla a licencié des employés de SolarCity dans les bureaux du Nevada, d'Arizona, et d'Utah, selon CNBC.
  • Les licenciements font partie d'une vague de départs à l'échelle de l'entreprise et Tesla dit que ceux-ci sont liés aux évaluations de performance annuelles. 
  • Tesla a aussi licencié 204 travailleurs de son bureau de SolarCity à Roseville, en Californie.

Tesla continue apparemment ses réductions budgétaires au sein de son entreprise  SolarCity. 

Tesla a licencié un nombre indéfini d'employés de SolarCity dans les bureaux du Nevada, d'Arizona et d'Utah, a rapporté Lora Kolodny de CNBC. C'est la première annonce de licenciements à SolarCity en dehors de son bureau de Roseville, en Californie.

Depuis août, Tesla a renvoyé 204 employés de SolarCity de son bureau de Roseville, en California. Tesla avait dit que les licenciements faisaient partie d'un effort pour centraliser ses "services commerciaux, l'assistance client, et les services informatiques" après avoir racheté SolarCity pour 2,1 milliards de dollars en novembre dernier. 

Tesla avait dit au moment de l'acquisition qu'elle réduirait les dépenses de 150 millions de dollars dans l'année qui suivrait le rachat, qui s'achèvera le 21 novembre 2017. Les co-fondateurs de SolarCity, Peter et Lyndon Rive ont tous les deux quitté l'entreprise depuis quelle a été racheté par Tesla. Les Rives sont les cousins du DG de Tesla, Elon Musk. 

Mais Tesla licencie aussi des employés à travers l'entreprise à la suite d'évaluations de performance annuelles. L'entreprise n'a pas dévoilé quels postes ont été supprimés ou combien d'employés ont été renvoyés, mais un ancien employé a dit à Reuters qu'il s'agissait d'environ 400 personnes

Un porte-parole de Tesla a dit que les licenciements à SolarCity dans les bureaux en dehors de Roseville faisaient partie de licenciements liés à l'évaluation de performance qui a commencé début octobre. 

Mais selon CNBC, certains anciens employés prétendent que Tesla n'a jamais réalisé d'évaluations de performance formelles à SolarCity depuis son rachat. 

Un porte-parole de Tesla a renvoyé Business Insider vers un précédent commentaire sur les licenciements à l'échelle de l'entreprise: 

"Comme toutes les entreprises, Tesla mène une évaluation de performance annuelle durant laquelle un manager et un employé discutent des résultats qui ont été atteints, ainsi que de la manière dont ils ont été atteints, pendant la période de performance. Cela comprend à la fois des retours constructifs et la reconnaissance des plus performants avec des bonus, ainsi que des promotions dans beaucoup de cas. Comme n'importe quelle entreprise, surtout une de plus de 33.000 employés, les évaluations de performance ont parfois pour résultat des départs d'employés. Tesla continue de croître et de recruter de nouveaux employés à travers le monde.

Version originale: Danielle Muoio/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le cofondateur de SolarCity Peter Rive quitte Tesla quelques mois après son acquisition pour 2,6 Mds$

VIDEO: Voici des métiers très étranges mais qui existent vraiment