La Tesla Model 3. Reuters/Tesla Motors

Tesla est en passe de respecter ses engagements concernant sa voiture la plus attendue et sa nouvelle activité de panneaux solaires.

Tesla s'est effet en déclaré mercredi en voie de lancer d'ici septembre la production en série de sa berline Model 3, un calendrier susceptible de rassurer les investisseurs qui considèrent ce modèle comme un sésame vers la rentabilité pour le constructeur américain de voitures électriques.

Tesla est  connu pour ne pas respecter les délais quand il s'agit d'effectuer ses premières livraisons. D'ailleurs, de nombreux investisseurs et fournisseurs ont prédit que la production en série de la Model 3 ne débuterait pas avant 2018.

Mais Tesla a assuré mercredi soir qu'il produirait plus de 5000 exemplaires par semaine "à un moment durant le quatrième trimestre". La cadence devrait atteindre 10.000 exemplaires par semaine "à un moment en 2018".

Les analystes considèrent qu'avec un tel rythme, le patron Elon Musk se tournera bientôt vers Wall Street pour une nouvelle levée de fonds.

Ivan Feinseth, directeur de recherches chez Tigress Financial Partners, s'attend ainsi à ce que le constructeur le fasse d'ici la fin du printemps ou le début de l'été, sachant que le niveau actuel de l'action devrait l'inciter à agir vite.

"Il faut donner à manger aux canards quand ils cancanent. Si (Tesla) venait sur le marché maintenant, il serait bien accueilli", a dit à Reuters Ivan Feinseth.

Les activités de Tesla restent gourmandes en liquidités et le constructeur prévoit d'augmenter de 2 à 2,5 milliards de dollars (1,9 à 2,4 milliards d'euros) ses dépenses en capital avant le lancement de la production de la Model 3. Sans oublier que Tesla investit dans ses sites, notamment son immense usine dans le Nevada, la "Gigafactory", où il fabrique des batteries lithium-ion.

Tesla a réalisé des ventes trimestrielles supérieures aux attentes des analystes mais sa perte ajustée a été plus importante que prévu au quatrième trimestre 2016.

Contrairement à ses habitudes, Tesla n'a pas fourni de prévisions de livraisons annuelles. Il s'est contenté d'anticiper un total de 47.000 à 50.000 livraisons de Model S et Model X au cours du premier semestre 2017. Il n'a pas fixé d'objectif pour la Model 3.

Elon Musk a déclaré en mai 2016 aux investisseurs qu'il visait une production de "100.000 à 200.000 Model 3 au second semestre" 2017.

Les activités de Tesla restent toutefois gourmandes en liquidités et le constructeur prévoit d'augmenter de 2 à 2,5 milliards de dollars (1,9 à 2,4 milliards d'euros) ses dépenses en capital avant le lancement de la production de la Model 3. Elles ont doublé au quatrième trimestre 2016 pour atteindre 521,6 millions de dollars alors que Tesla investit dans ses sites, notamment son immense usine dans le Nevada, la "Gigafactory", où il fabrique des batteries lithium-ion.

Tesla, Elon Musk

Elon Musk présente ses tuiles solaires. Tesla

Les résultats du constructeur incluent ceux de Solar City, l'installateur de panneaux solaires racheté l'an dernier pour 2,6 milliards de dollars. 

L'entreprise a donc également indiqué que la construction et l'installation de son nouveau toit solaire débutera au second semestre de cette année.

Solar City a baissé de plus de 20% le nombre de ses installations de panneaux au cours du trimestre en concentrant ses efforts sur la rentabilité et la génération de trésorerie.

La perte nette a reculé à 121,3 millions de dollars, soit 78 cents par action, au quatrième trimestre 2016, contre 320,4 millions de dollars, soit 2,44 dollars par action, un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a bondi de 88% à 2,28 milliards de dollars, au-dessus du consensus à 2,18 milliards.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le fonds d'investissement Idinvest est proche de lever 250M€ pour les startups européennes

VIDEO: Ce bandeau connecté vous permet d'écouter de la musique en faisant du sport sans écouteurs