La voiture Tesla S après l'accident mortel en Floride de mai 2018. YouTube/AP

Au cours de ces dernières années, une douzaine de cas de voitures Tesla S prenant feu après un accident ont été répertoriés dans le monde.

Le dernier s'est produit en Floride et a coûté la vie de deux jeunes en mai 2018

La famille d'une des victimes a porté plainte contre l'entreprise dirigée par Elon Musk, qui fabriquerait selon eux des véhicules "déraisonnablement dangereux", rapporte Ars Technica.

La famille d'Edgar Monserratt Martinez, décédé à l'âge de 18 ans, affirme que la batterie de la Tesla S datant de 2014 était défectueuse — elle n'était pas "protégée et blindée adéquatement" de manière à ce qu'elle soit protégée contre "un emballement thermique" d'après la plainte — et que l'entreprise a été négligente quand elle a retiré un régulateur de vitesse de la voiture.

Philip Corboy Jr, l'un des avocats de la famille, a indiqué dans un communiqué cité par Ars Technica : 

"La batterie Tesla S était sujette à des incendies extrêmement intenses qui ne pouvaient être éteints à temps."

Le 8 mai 2018, la Tesla S, qui roulait à 186 km/h sur Seabreeze Boulevard à Fort Lauderdale, a percuté un mur. Le véhicule est revenu sur la route et a touché un lampadaire situé sur l'autre côté de la rue. Selon la plainte, la voiture "s'est alors enflammée".

Quelques semaines avant l'accident mortel, la voiture était au centre de service de Tesla à Broward County et le régulateur de vitesse, installé par les parents d'Edgar Monserratt Martinez pour limiter la vitesse à 136 km/h maximum, avait été enlevé sans leur permission et sans qu'ils en soient avertis. 

Tesla n'a pas commenté directement la plainte déposée par la famille Monserratt mais a fait parvenir la déclaration suivante : 

"Nos pensées vont aux familles touchées par cette tragédie. Malheureusement, aucune voiture n'aurait pu résister à un tel accident à grande vitesse. Le mode de limitation de vitesse de Tesla, qui permet aux propriétaires de Tesla de limiter la vitesse et l'accélération de leur voiture, a été introduit comme une mise à jour l'année dernière en hommage au fils de notre client, Barrett Riley, qui est décédé tragiquement dans cet accident."

D'autres accidents de voitures Tesla se sont produits ces derniers temps, impliquant le système d'Autopilot cette fois-ci. Fin mai 2018, une Tesla en mode semi-autonome avait percuté une véhicule de police dans le sud de Los Angeles. L'accident n'avait fait aucune victime. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Pourquoi je souhaite donner mon corps à la science

VIDEO: Voici ce qu'il peut vous arriver si vous buvez trop d'eau