Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Tesla recrute des experts en réalité augmentée qui ont travaillé sur HoloLens de Microsoft

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Tesla recrute des experts en réalité augmentée qui ont travaillé sur HoloLens de Microsoft
© Microsoft

Un certain nombre de recrutements récents semblent indiquer que Tesla s'intéresse de près au secteur émergent de la réalité augmentée.

Le constructeur automobile californien a chassé deux personnes qui viennent du programme de réalité augmentée de Microsoft, d'après une information du site Electrek.

La plus récente embauche serait celle d'Andrew Kim, senior designer de HoloLens et des nouveaux terminaux chez Microsoft.

Il a mis à jour son profil LinkedIn cette semaine pour indiquer qu'il était désormais lead designer au studio de Tesla à Hawthorne.

Tesla a aussi embauché Yekeun Jeong, un expert en vision par ordinateur qui travaillait précédemment sur HoloLens de Microsoft. Il a rejoint Tesla l'an passé et travaille au département Tesla Vision.

Il est possible que Tesla travaille sur un système d'affichage de réalité augmentée pour sa Tesla Model 3, note Electrek. Tesla pourrait aussi utiliser la réalité augmentée dans sa stratégie commerciale, afin de permettre aux gens de voir et d'essayer sa flotte d'une manière inédite.

Cette technologie correspond bien à Tesla, qui ambitionne de faire de ses voitures les véhicules les plus avancés d'un point de vue technologique au monde. Ses voitures peuvent déjà se conduire d'un point A à un point B et sont nettement plus efficientes sur la route que le véhicule moyen, grâce à leurs batteries électriques.

Par ailleurs, Elon Musk, le patron de Tesla, est un peu futuriste. Le milliardaire, qui a aussi lancé la société transport spatial SpaceX, veut rendre la vie "multiplanétaire" et diminuer le risque d'une extinction de l'espèce humaine. Il souhaite aussi lutter contre le réchauffement climatique grâce à une autre de ses sociétés, Solar City.

Version originale : Sam Shead/Business Insider UK

Découvrir plus d'articles sur :