Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Tesla se préparerait à devenir un fournisseur d'électricité en Europe

Tesla se préparerait à devenir un fournisseur d'électricité en Europe
Tesla prépare le terrain en Allemagne pour se lancer dans la fourniture d'énergie. © Chris Liverani/Unsplash

Le bruit courait depuis quelques temps. Et voici un autre indicateur de l'ambition de Tesla de s'élargir à la fourniture d'électricité : la société d'Elon Musk aurait envoyé un questionnaire à des particuliers allemands afin de connaître leurs besoins en électricité, les critères qui pourraient leur faire changer de fournisseur, et quels produits du catalogue de la marque — qui propose plusieurs installations photovoltaïques destinées à la maison — pourrait les intéresser, selon le site spécialisé pv magazine. Un début d'étude de marché avant de tenter de s'implanter en Europe en tant que fournisseur d'électricité ?

Tesla a déjà commercialisé des installations photovoltaïques aux Etats-Unis, et voudrait faire de même en Europe en proposant un "pack énergie" aux particuliers. Son offre différerait totalement des fournisseurs d'électricité actuellement sur le marché, en misant sur l'énergie verte et personnalisée, rapporte Electrek. C'est ce que laisse entendre une question de l'enquête : "Supposons que votre voiture soit chargée chaque matin pour répondre à vos besoins quotidiens. Dans quelles conditions autoriseriez-vous Tesla à contrôler le temps de charge de votre voiture pour qu’elle soit facturée selon vos besoins et vous proposer un tarif d’électricité moins cher ?"

Avant l'Allemagne, Tesla a demandé une licence pour devenir fournisseur en Grande-Bretagne

Pour l'aider dans cette entreprise, la branche Tesla Energy a développé un logiciel puissant et novateur : l'Autobidder. Il est conçu pour contrôler le fonctionnement de ses installations et de ses systèmes de stockage d'énergie, mais aussi pour négocier la revente de l'électricité produite. Capital rapportait, en mai, que la société d'Elon Musk prévoyait de s'en servir pour permettre aux usagers de ses installations électriques domestiques de monétiser l'énergie qu'ils produisent. Tesla aurait même demandé l'autorisation au gouvernement britannique pour devenir officiellement fournisseur d'énergie.

Elon Musk déborde d'ambition pour Tesla. Il déclarait l'année dernière vouloir en faire un "distributeur géant d'électricité". Mais chaque chose en son temps : il s'agit d'abord d'achever la construction, retardée en raison de la crise sanitaire, de sa "Gigafactory"... en Allemagne.

A lire aussi — Tesla va rendre son action plus accessible aux particuliers après l'envolée de son cours en Bourse

Découvrir plus d'articles sur :