Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Tesla a un modèle de vente inspiré d'Apple — il l'applique à la lettre en Suisse

Tesla a un modèle de vente inspiré d'Apple — il l'applique à la lettre en Suisse
© com/Roman Boed

Tesla a annoncé la semaine dernière avoir battu son record de livraisons au premier trimestre 2017 avec 25.000 véhicules vendus au total, soit une hausse de 69% par rapport à la même période de l'année dernière.

Pour conquérir de nouveaux clients, l'entreprise fondée par Elon Musk s'appuie notamment sur ses 273 points de vente à travers le monde.

L'un d'eux vient d'ouvrir à Lausanne, rapporte Le Temps. C'est son quatrième en Suisse après Genève, Zurich et Bâle.

En trois ans, le constructeur américain y a quadruplé le nombre de véhicules vendus, écoulant 1700 Model S et Model X l'an dernier.

Le modèle de vente que Tesla déploie avec succès en Suisse est inspiré d'Apple, rappelle Le Temps.

Tesla avait recruté en 2010 l'expert de la vente George Blankenship, à l'origine des Apple Stores. Et dans son manifeste intitulé "Le magasin Tesla parfait" écrit en 2007, Elon Musk avait déjà mentionné l'exemple d'Apple et de ses boutiques:

"La raison pour laquelle j'ai mentionné Apple comme source d'inspiration est parce que leurs magasins sont beaux et ont du style, mais sont aussi simples, amusants et chaleureux. Ces qualités sont celles que nous vouloir voir dans nos magasins Tesla."

Voici les principaux éléments de cette stratégie inspirée d'Apple, que Tesla applique à la lettre en Suisse:

  • Des magasins localisés dans les centres-villes ou dans des grandes surfaces commerciales, là où il y a beaucoup de passage. Le nouveau magasin Tesla à Lausanne se trouve dans le quartier commercial du Flon, situé dans le centre-ville. C'est un quartier essentiellement piéton, bien desservi par les transports en commun.
  • Soigner le design haut de gamme de ces showrooms. A Genève ou à Lausanne, les boutiques Tesla ne sont pas des garages: "un exemple de chaque modèle trône dans le magasin, ainsi qu'un châssis d'aluminium qui montre comment les batteries sont encapsulées dans un caisson du même métal. Pas de graisse ni d'odeur d’essence", décrit Le Temps.
  • Prendre le temps d'informer les clients, sans forcément chercher à vendre à tout prix. L'objectif premier est "l'évangélisation" pour qu'après avoir visité un magasin Tesla, le client ait envie de passer commande en ligne.

Pour gagner en visibilité, Tesla organise également des tournées promotionnelles, qui consistent concrètement à planter un chapiteau dans les centres-villes pour attirer de potentiels clients. Il l'a déjà fait l'an dernier dans le quartier du Flon, à Lausanne.

Découvrir plus d'articles sur :