Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Tesla travaille avec une startup tech de Nantes pour former ses ouvriers

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Tesla travaille avec une startup tech de Nantes pour former ses ouvriers
© SpeachMe

C'est une startup nantaise et elle s'est installée dans un des endroits les plus secrets et les plus convoités de Californie : l'usine de Tesla à Fremont.

SpeachMe casse les codes de la formation en entreprise. Elle remplace les cours sur plusieurs jours dispensés par un intervenant extérieur par des modules vidéos réalisés par les salariés eux-mêmes.

La jeune société installée à Nantes (44) depuis 2014 a convaincu Tesla d'installer cette plateforme d'e-learning dans son usine de Fremont dans la baie de San Francisco.

La rencontre s'est faite lors d'un voyage organisé en Californie par la région des Pays de la Loire il y a deux ans.

"Mais rien n'était fait. Il a fallu faire preuve de persévérance et effectué de nombreux allers-retours pour les convaincre", confie Najette Fellache, la PDG et fondatrice de SpeachMe.

Tesla oblige, le contrat est tenu par le sceau du secret. Membre du Conseil national du numérique, la dirigeante de 38 ans reconnait que "ce projet est très exigeant. C'est très concret. Ça nous a fait évoluer beaucoup plus vite que prévu".

Sur des serveurs internes sécurisés, le constructeur de voitures électriques d'Elon Musk met à la disposition de ses employés des capsules vidéos d'e-learning concernant à la fois des gestes techniques pour la chaine de production et des apprentissages plus génériques.

Les vidéos peuvent être agrémentés de texte, de documents, du son, des images, des animations, etc.

Wikimedia Commons

100 personnes d'ici à fin 2017

Les autres clients de SpeachMe sont Airbus, La Poste, SNCF, Valeo, Nissan ou Coca-Cola. Des discussions ont lieu avec Amazon.

Après 750 00 euros en 2015, elle devrait approcher les 2 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année.

La start-up de 40 salariés vient de lever 2,2 millions d'euros auprès d'Alven Capital. SpeachMe va ouvrir un bureau à Austin, au Texas, et compte recruter 60 personnes d'ici un an.

Découvrir plus d'articles sur :