Les traders pariant contre Tesla ont perdu des milliards de dollars

Elon Musk aux Oscars en février 2017. REUTERS/Danny Moloshok

2017 est déjà une année violente pour les traders pariant contre Tesla.

L'action a gagné 46% depuis le début de l'année, coûtant des milliards de dollars à ceux qui ont parié contre le titre.

Les dommages infligés aux adeptes de la vente à découvert, qui consiste à vendre une action que l’on ne possède pas pour la racheter plus tard, en espérant que son prix aura baissé entre-temps, ont particulièrement réjoui le DG de Tesla. Au début du mois, Elon Musk s'est fendu d'un tweet — "Stormy weather in Shortville ..." ("temps orageux à Shortville") — alors que le jour était particulièrement mauvais pour les ventes à découvert de Tesla.

Elles devaient pourtant être un pari très lucratif.

Tesla a écoulé 76.230 véhicules en 2016, bien en deçà des 80.000 à 90.000 attendus par Tesla.

"Nos livraisons au 4e trimestre doivent être vues comme assez conservatrices, dans la mesure où nous ne comptons comme livrés que les véhicules remis aux consommateurs et en ordre d'un point de vue administratif", avait précisé la société dans un communiqué, dans le but de désamorcer les critiques. 

Par ailleurs, Tesla cramait du cash à un rythme inquiétant.

Fin janvier, les ventes à découvert représentaient environ 35% des titres disponibles. Elles avaient déjà accusé une perte de 2,3 milliards de dollars, coûts de financement inclus.  

Depuis, l'action a continué de grimper et de grimper. 

Le titre a gagné encore 3% lundi après que Piper Jaffray affirme que Tesla est une action de croissance que "les investisseurs ne peuvent se permettre d'ignorer" et lui fixe un objectif de 368 dollars par action. Lundi, les gains de Tesla ont même brièvement propulsé sa capitalisation devant General Motors, en faisant la première capitalisation du secteur auto américain

Des données fournies à Busines Insider par Ihor Dusaniwsky, responsable de la recherche chez la société d'analyse financière S3 Partners, montrent que les gains de lundi ont encore coûté cher aux vendeurs à découvert. Ils ont perdu 261 millions pour la seule journée de lundi, ramenant leurs pertes totales à 3,2 milliards de dollars.  

Version originale: Jonathan Garber/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le procès entre Google et Uber va être un des plus gros affrontements de la Silicon Valley — voici comment on en est arrivé là

VIDÉO: Ce petit four à énergie solaire va égayer vos sorties camping