Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

On a testé 'Magicarpe Jump', le nouveau jeu mobile Pokémon qui ne se prend vraiment pas au sérieux

On a testé 'Magicarpe Jump', le nouveau jeu mobile Pokémon qui ne se prend vraiment pas au sérieux
© The Pokémon Company

The Pokemon Company vient de sortir un nouveau jeu pour iPhone et Android, ce jeudi 25 mai 2017.

"Magicarpe Jump" est un jeu développé dans le style des aventures Pokémon, centré autour d'une seule de ses petites créatures imaginaires : le Magicarpe. Ce poisson est connu des joueurs pour être le plus inutile des Pokémon : il ne fait rien à part sautiller, la nageoire molle et l'oeil vitreux. Ce n'est que lorsqu'il évolue en Léviator qu'il devient un dragon surpuissant.

Pour lui rendre hommage, The Pokémon Company a donc sorti un jeu mobile à prendre au second degré. "Magicarpe Jump" ne demande quasiment aucune compétence à son joueur, qui vient plus par curiosité que par envie de faire travailler ses neurones.

Comme l'ont noté nos confrères de Business Insider US, ce n'est pas la première fois que The Pokemon Company développe des jeux "parallèles" à ses franchises-phares, que ce soient un flipper ou un genre de Tetris/Candy Crush aux couleurs criardes.

Divertissant mais très redondant, "Magicarpe Jump" n'a rien d'un concurrent de Pokémon Go, qui avait connu un succès mondial lors de sa sortie en juillet 2016 et compte encore 65 millions de joueurs actifs par mois.

Voici à quoi ressemble ce jeu où il ne se passe quasiment rien, mais qu'on a quand même du mal à quitter.

"Pokémon : Magicarpe Jump" est disponible dans l'App Store ou Google Play.

The Pokemon Company

Le jeu et gratuit mais contient évidemment la possibilité d'effectuer des achats "in app".

On retrouve d'entrée de jeu la musique enjouée typique de la franchise Pokémon. Le trait du dessin est plus grossier que sur Pokémon Go.

Comme dans les jeux pour Game Boy, on est accueilli par un vieux professeur qui nous charge de défier des champions arènes, mais ici uniquement grâce à des Magicarpes.

On incarne un jeune dresseur — impossible de choisir le genre de notre avatar.

Il faut pêcher un Magicarpe qui deviendra notre compagnon de route. Tout le but du jeu sera de le nourrir et l'entraîner pour qu'il devienne fort et saute le plus haut possible.

Voilà le seul et unique but du jeu : faire sauter son Magicarpe.

On comprend rapidement que le joueur n'a, en fait, pas grand chose à faire. Le jeu guide chaque action, il est impossible de cliquer à un autre endroit ou explorer les environs.

Il faut suivre une boucle d'actions très simple: nourrir son Magicarpe, entraîner son Magicarpe, le faire combattre. A répéter ad vitam aeternam.

Chaque "ligue" est constituée de plusieurs dresseurs à affronter et d'un dresseur plus fort à la fin. Mais concrètement, on bat facilement tous les joueurs.

Notre Magicarpe (à gauche) saute quasiment toujours plus haut que l'autre.

On s'amuse plutôt en découvrant le degré de décontraction adopté au niveau des jeux de mots...

Une fois la première arène terminée, on se dit que "Magicarpe Jump" va enfin devenir plus difficile et stimulant.

Mais non ! C'est simplement le début d'une nouvelle arène.

Et l'événement le plus tragique est à venir.

Une fois que notre Magicarpe a atteint un niveau assez haut, il n'a plus le droit de combattre. Il faut alors le laisser partir et en capturer un nouveau... niveau 1.

Le nouveau (orange) côtoie l'ancien (en transparence grisâtre) dans son bassin.

Heureusement, on peut s'amuser en renommant notre nouveau Magicarpe comme on le souhaite.

On s'amuse comme on peut.

Lorsqu'on relève la tête, on réalise que 35 minutes se sont écoulées.

Ce qui fait de "Magicarpe Jump" le jeu idéal pour procrastiner ou occuper des enfants qui s'ennuient.