Olivier Abecassis, Directeur Innovation et Digital de TF1. TF1

Olivier Abecassis, directeur innovation et digital de TF1. TF1

Pour faire grossir la petite part du digital dans ses revenus, autour de 5%, TF1 semble décidé à sortir le chéquier.

A l'occasion du lancement de la deuxième saison de son programme d'incubation, le groupe audiovisuel a confirmé la création d'un fonds d'investissement dans des startups.

Baptisé "One Innovation", il est doté au départ de 2 millions d'euros. Mais les tickets seront petits : l'accompagnement financier concernera cinq à dix start-up avant leur première ou deuxième levée de fonds.

Interrogé sur les cibles possibles, le directeur innovation et digital du groupe. Olivier Abeccassis a précisé que ces investissements pourraient se réaliser dans des entreprises de la première ou de la deuxième promotion.

"Si une entreprise incubée est en pleine levée de fonds, ce n'est pas la peine qu'elle aille voir un de nos concurrents. Nous n'avons pas de problème à lever des fonds. On sait déclencher vite. C'est un outil à disposition des startups et un élément supplémentaire pour leur viabilité économique".

Les initiatives de TF1 vers les startups se limitaient jusqu'en 2015 au soutien de projets de salariés, de partenariats avec des écoles et des grandes entreprises avec sa maison-mère Bouygues ou Orange Fab.

TF1 est transparent : il y a une finalité commerciale avec cet incubateur. "On travaille sur l'évolution de notre modèle. On pense qu'il peut être enrichi avec une approche conjointe pour répondre à un besoin business. Par exemple, il y a un axe fort sur la réalité virtuelle dans le divertissement", confirme Olivier Abeccasis.

Huit startups ont été choisies l'an dernier pour être accompagnées pendant 12 mois.

Trois d'entre elles ont signé des contrats commerciaux : Glory4Gammers dans le esport, le site de recommandation de produits cosmétiques Lucette pour la régie publicitaire et Nunki (écoute des réseaux sociaux) pour collaborer avec la rédaction de LCI.

Le dépôt des candidatures pour la prochaine session s'effectue jusqu'au 4 janvier et le choix des lauréats aura lieu le 3 février.

Pour l'accompagner dans la sélection des projets, TF1 a choisi de s'associer au Numa, un gage de visibilité dans l'univers des startups. Numa a déjà mené plusieurs collaborations dans le secteurs des médias, avec le fonds DNI de Google, le pure player Les Jours, l'AFP ou dernièrement Le Point.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Cour des comptes aimerait bien savoir ce que font réellement les 550 personnes les mieux payées de France Télévisions

VIDEO: Voici le plus grand parcours de montagnes russes transportable du monde — il compte 5 loopings