Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

TF1 s'envole à la Bourse de Paris grâce à la hausse de ses recettes publicitaires — la chaîne peut remercier les Bleus

TF1 s'envole à la Bourse de Paris grâce à la hausse de ses recettes publicitaires — la chaîne peut remercier les Bleus
© Soccer Football - UEFA Nations League - League A - Group 1 - France v Germany - Stade de France, Paris, France - October 16, 2018 France's Antoine Griezmann celebrates scoring their first goal with Lucas Hernandez and Paul Pogba REUTERS/Benoit Tessier

TF1 s'affiche en pleine forme à la Bourse de Paris. Le titre a décollé dès les premiers échanges, les investisseurs saluant la performance du groupe audiovisuel au troisième trimestre, et notamment la hausse plus forte que prévu de ses recettes publicitaires (+6,6%) pour ses cinq chaînes en clair (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI).

Le chiffre d'affaires de la société s'est élevé à 492 millions d'euros au total sur la période, contre 431,7 millions au troisième trimestre 2017.

TF1 peut remercier les Bleus. Leur bon parcours en Coupe du monde de football a dopé les audiences et les recettes engendrées par le groupe ont permis de limiter le coût d'acquisition — de 72 millions d'euros — des 28 matches diffusés sur ses antennes.

Le résultat opérationnel courant a ainsi grimpé à 23,7 millions d'euros, contre 8,5 millions un an auparavant.

"La performance a été meilleure que par le passé mais l'équipe de France a également été meilleure que d'habitude et ce n'est pas quelque chose que nous pouvons contrôler", a déclaré le directeur financier, Philippe Denery, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers, rapporte Reuters.

A 10h07, mercredi 31 octobre, l'action TF1 bondissait de 10,92%, à près de 9,20 euros.

Investing

Au-delà de la Coupe du Monde, le groupe précise avoir globalement profité des bonnes audiences de ses programmes. Et il a bénéficié de "l'impact croissant" des accords de distribution signés avec les opérateurs télécoms, qui prévoient une rémunération de TF1 pour la reprise de ses chaînes dans leurs bouquets télévision.

La direction n'a pas dévoilé de montants, mais ces accords obtenus de haute lutte auraient rapporté près d'une "dizaine de millions d'euros", selon Le Figaro.