Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Thales Alenia Space construira le module d'habitat de la future station spatiale privée d'Axiom Space

Thales Alenia Space construira le module d'habitat de la future station spatiale privée d'Axiom Space
Les modules d'Axiom attachées à la Station spatiale internationale (ISS). © Axiom Space

Le constructeur de satellites franco-italien Thales Alenia Space (TAS) a été désigné par la société américaine Axiom Space pour fournir les deux premiers éléments de sa future station spatiale privée. Basée à Houston et fondée par Michael Suffredini, ancien directeur des programmes de la Station spatiale internationale (ISS), Axiom Space a pour ambition de développer l'accès privé aux séjours spatiaux en orbite basse, que ce soit dans le cadre de tourisme spatial ou de projets de recherches privées. Thales Alenia Space a conclu un contrat pour construire les deux premiers éléments de cette future station, explique-t-elle dans un communiqué. Le montant du contrat n'a pas été précisé.

La société commune entre le français Thales (67%) et l'italien Leonardo (33%) avait déjà fourni dans le passé la moitié des modules pressurisés de l'ISS ainsi que ceux des différents cargos de ravitaillement Cygnus américains et ATV européens. Cette fois-ci, Thales Alenia Space fournira deux modules pressurisés, "l'Axiom Node One", nœud de jonction qui s'arrimera à la station SS et connectera entre eux les différents modules de la station, et le module "Habitation", où vivront les astronautes.

Ils seront construits sur le site de Thales Alenia Space à Turin et leur assemblage final aura lieu à Houston (Texas) chez Axiom Space. Les premiers modules de la station doivent dans un premier temps être arrimés à l'ISS au second semestre 2024 afin d'augmenter son volume utilisable. Quand l'ISS sera retirée du service, ce "segment Axiom" se détachera et deviendra alors la première station spatiale privée.

"Les deux premiers modules de la station spatiale commerciale Axiom seront la source d'un avenir commercial florissant dans l'espace", s'est réjoui le patron d'Axiom Space Michael Suffredini, qui a dirigé pour la NASA le programme ISS de 2005 à 2015, cité dans le communiqué.

Axiom Space, qui s'occupe notamment de l'entraînement des astronautes de l'agence spatiale américaine, a passé un accord avec l'entreprise spatiale SpaceX pour que ses futurs astronautes "privés" soient envoyés dans l'espace à bord de sa capsule Crew Dragon, qui a pour la première fois acheminé fin mai deux astronautes à bord de l'ISS.

La future station spatiale Axiom doit comprendre à terme une demi-douzaine de modules pressurisés ainsi qu'une coupole d'observation de la Terre.

À lire aussi — Virgin Galactic conclut un accord avec la NASA pour aider à former des astronautes

Découvrir plus d'articles sur :