Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

'The Crown' : 7 moments de la saison 4 qui ne se sont pas produits dans la vraie vie

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

'The Crown' : 7 moments de la saison 4 qui ne se sont pas produits dans la vraie vie
Emma Corrin joue la princesse Diana dans la saison 4 de "The Crown". © Netflix

La saison 4 de "The Crown" est disponible sur Netflix depuis dimanche 15 novembre, et les nouveaux épisodes ont permis à certains fans de la famille royale de googler les événements relatés, histoire de savoir ce qu'il s'est passé dans la vraie vie et ce qui relève de la fiction. Cette nouvelle saison suit les relations tendues entre la reine Elisabeth II et la Première ministre nouvellement élue Margaret Thatcher, ainsi que le triangle amoureux entre le prince Charles, la princesse Diana et Camilla Parker-Bowles. Insider s'est entretenu avec Hugo Vickers, historien spécialiste de la famille royale et auteur de "The Crown Dissected", qui estime que la façon dont ces relations sont décrites dans la série n'est pas conforme à la réalité.

Hugo Vickers a repéré sept moments de la saison 4 qui n'ont pas été réellement vécus par les membres de la famille royale :

1. La Reine et Margaret Thatcher n'étaient pas les rivales que montre la série

Gillian Anderson interprète Margaret Thatcher dans la saison 4 de "The Crown". Netflix

La relation entre l'ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher (Gillian Anderson) et la reine Elisabeth II (Olivia Colman) est un point majeur de l'intrigue de la quatrième saison de la série.

C'était la première fois dans l'histoire que le Royaume-Uni avait à la fois une femme souveraine et une Première ministre lorsque Margaret Thatcher a été élue en 1979, devenant ainsi la première femme à occuper ce poste.

Bien que les deux femmes soient presque du même âge et confrontées à des problèmes similaires — l'équilibre entre un poste à responsabilité, leur rôle de mère et leur vie de couple — la série dépeint leur relation comme étant tendue.

Dans le deuxième épisode, Margaret Thatcher se sent si mal accueillie par la famille royale lorsqu'elle visite leur maison de vacances, le château de Balmoral, qu'elle écourte son séjour.

Hugo Vickers affirme que la série met à mal la relation entre la reine et Thatcher. "En ce qui concerne la reine et Mme Thatcher, je peux vous assurer que la reine fait tout son possible pour s'entendre avec tous ses premiers ministres élus", déclare-t-il à Insider. "Elles n'étaient peut-être pas les amies les plus proches, mais elles avaient une relation de travail étroite."

2. Il n'y a pas d''épreuve de Balmoral'

Le château de Balmoral. Tim Graham Photo Library/ Getty Images

Le deuxième épisode de la saison 4, intitulé "L'épreuve de Balmoral", repose sur l'idée que les membres de la famille royale tendent des pièges à leurs invités au château de Balmoral pour voir s'ils sont jugés dignes de faire partie du groupe — un test qui, selon Hugo Vickers, est entièrement inventé par la série.

Margaret Thatcher semble échouer à ce test lorsqu'elle se présente au dîner en tenue de soirée, comme l'indique sa liste de règles protocolaires fournie par le personnel — pour ensuite trouver les membres de la famille royale se détendant dans le salon en tenue décontractée, qui lui disent qu'elle est bien trop en avance.

Plus tard dans l'épisode, Lady Diana (Emma Corrin) est invitée à Balmoral par le Prince Charles (Josh O'Connor), et elle semble passer le test haut la main.

"Si vous regardez l'épisode de Balmoral, où ils invitent Mme Thatcher et la persécutent absolument, cela ne serait absolument pas arrivé. C'était un épisode honteux, et faux dans tous les détails du début à la fin", dénonce Hugo Vickers à Insider. "Bien sûr, le Balmoral Test n'existe pas", ajoute-t-il. "La famille royale est très consciente que les invités vont être nerveux en leur présence, et ils font des efforts pour les accueillir".

3. Le prince Charles est présenté à Lady Diana Spencer pour la première fois lors de la quatrième saison de la série, mais Hugo Vickers dit qu'il savait déjà qui elle était

Emma Corrin en princesse Diana. Netflix

Diana est présentée aux téléspectateurs — et à Charles — dans le premier épisode de la saison 4, alors qu'il sort avec sa sœur, Lady Sarah.

Diana tente de passer inaperçue devant Charles, bien qu'elle soit dans un costume d'arbre élaboré pour une production scolaire. Cependant, ils entament rapidement une conversation, et il est sous-entendu que Charles n'aurait pas eu la moindre idée du fait que Diana était la sœur de Lady Sarah si elle ne s'était pas présentée.

"Diana a été élevée à Sandringham, à Park House, donc ils étaient très proches. Il aurait su qui elle était", remarque Hugo Vickers.

4. La série se trompe sur l'étiquette royale, selon Hugo Vickers

Le prince de Galles salue habituellement la reine en l'embrassant. LEON NEAL/AFP via Getty Images

Hugo Vickers rappelle que, lorsque le vrai Charles rencontre la reine, il l'embrasse sur les deux joues, puis il lui baise la main. Dans la série, cependant, "il se tient en retrait et fait cette petite révérence à partir du cou", observe Hugo Vickers.

Le troisième épisode montre Diana ayant des difficultés avec l'étiquette royale lorsqu'elle arrive à Buckingham Palace. Elle a notamment du mal à se souvenir de l'ordre correct dans lequel elle doit faire la révérence aux membres de la famille royale, et de la manière de s'adresser officiellement à eux.

Hugo Vickers estime qu'il est difficile de croire que Diana aurait eu des difficultés, compte tenu du fait qu'elle a été élevée dans des cercles royaux.

5. Margaret Thatcher n'a pas vraiment demandé à la Reine de dissoudre le Parlement

La reine parle avec Margaret Thatcher dans l'épisode 10. Netflix

Hugo Vickers affirme que la "suggestion de la série selon laquelle Mme Thatcher veut demander à la Reine de dissoudre le Parlement pour sauver sa peau" est fausse.

"La reine répond non", explique Hugo Vickers à Insider, "parce qu'elle estime qu'il n'y a pas de pouvoir sans autorité : 'Le pays est contre vous'. Pourquoi inventent-ils de telles absurdités ? Le pays n'était pas contre elle, même si ses ministres l'étaient".

6. Le triangle amoureux entre Charles, Diana et Camilla est représenté d'un point de vue 'unilatéral'

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles zz/KGC-375/STAR MAX/IPx 2019/AP

Selon Hugo Vickers, la série tente de présenter Diana comme une victime, et ne montre Charles que sous un angle négatif, car on montre au public sa liaison avec Camilla Parker-Bowels (Emerald Fennell).

"La façon dont cette série dépeint leur relation, c'est Charles comme une sorte de mauviette, méchant et désagréable, criant sur sa femme et des choses comme ça. On ne voit jamais les grosses crises de colère [de Diana], et les choses qu'elle a faites et qu'il a dû supporter. C'est tout à fait unilatéral", dit-il.

Il ajoute : "Charles a vraiment fait un énorme effort dans les premiers temps pour l'accommoder".

7. Une scène entre la princesse Diana et le prince Philip en fin de saison fait allusion à la théorie du complot selon laquelle les membres de la famille royale l'ont fait tuer, selon Hugo Vickers

Diana et Philip dans "The Crown". Netflix

A la fin de la quatrième saison, la relation entre Charles et Diana semble à un point de rupture.

Vers la fin de l'épisode, le prince Philip (Tobias Menzies) rend visite à Diana dans sa chambre à Sandringham et lui demande instamment de ne pas rompre le mariage, suggérant que cela aurait des conséquences négatives pour elle.

"Si cette famille ne peut pas me donner l'amour et la sécurité que je pense mériter, alors je pense que je n'ai pas d'autre choix que de rompre officiellement, et de les trouver moi-même", dit Diana à Philip. "Je ne ferais pas cela si j'étais toi", répond Philip.

Lorsque Diana lui demande pourquoi, il répond : "Disons que je ne vois pas comment cela pourrait bien se terminer pour toi". "J'espère que ce n'est pas une menace, Monsieur", dit Diana.

Hugo Vickers pense que cette scène est censée faire allusion à la théorie du complot selon laquelle la famille royale serait d'une manière ou d'une autre impliquée dans la mort de Diana. "J'imagine que nous allons avoir un épisode où on le voit conspirer pour la faire tuer dans le tunnel", avance même Hugo Vickers.

La princesse a été tuée lorsque le véhicule dans lequel elle se trouvait a eu un accident après avoir été poursuivi par des paparazzi à Paris en 1997, un an après son divorce avec Charles.

Certaines théories qui ont émergé après la mort de la princesse prétendent que sa mort a été orchestrée par Philip, pour l'empêcher d'épouser son petit ami Dodi Fayed et de donner naissance à son enfant. Cependant, il n'y avait aucune preuve suggérant que la princesse était enceinte ou qu'elle envisageait de se marier, comme l'a déjà rapporté Michael Kranz de Business Insider.

Version originale : Mikhaila Friel/INSIDER

A lire aussi — Les 15 meilleurs films de Noël à regarder sur Netflix cet hiver

Découvrir plus d'articles sur :