Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Theresa May aurait banni les Apple Watches des réunions ministérielles par peur de hackers russes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Theresa May aurait banni les Apple Watches des réunions ministérielles par peur de hackers russes
© REUTERS/Maxim Zmeyev

Les ministres du gouvernement britannique ont été informés qu'ils ne pouvaient pas porter d'Apple Watch lors des réunions du Cabinet classées "top secret", de peur que les appareils soient piratés par des espions et utilisés comme des dispositifs d'écoute, rapporte un article du quotidien "The Telegraph".

Le quotidien dit que ces objets connectés, portés par exemple par le secrétaire d'Etat à la Justice dans le gouvernement de David Cameron, ont été interdits par l'actuelle Première ministre Theresa May.

Les iPads et les iPhones ont été bannis des réunions ministérielles en 2013 pour les mêmes raisons. Difficile de savoir exactement quels appareils sont autorisés pendant les réunions du Cabinet.

Les appareils électroniques en général sont vus comme des distractions non-souhaitées par rapport aux problèmes importants discutés pendant ces réunions, comme la sécurité nationale. L'un des exemples les plus connus est celui de Michael Gove qui a accidentellement lancé une chanson de Beyoncé pendant une réunion.

L'Apple Watch aurait été interdite à cause des préoccupations concernant des tentatives de piratage de Russie — bien que l'article du Telegraph contienne peu d'informations pour soutenir cette affirmation hormis une source anonyme disant : "Les Russes essayent de tout pirater."

Un porte-parole du 10 Downing Street a dit à Business Insider que le cabinet du Premier ministre ne commente pas sur ses propres procédures.

Version originale : Sam Shead/Business Insider UK

Lire aussi : Steve Jobs était un immense procrastinateur — et il en a fait un moteur de réussite

Découvrir plus d'articles sur :