Vous avez un projet pour la Station spatiale internationale ? Thomas Pesquet lance un concours auprès des étudiants pour que les idées soient testées à bord

Thomas Pesquet. Facebook/Thomas Pesquet

Thomas Pesquet pourrait retourner dans l'espace dans le cadre d'une nouvelle mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS) dès 2020 et les choses commencent à prendre forme, petit à petit. Ce jeudi 21 février 2019, l'astronaute français, en compagnie de la ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation Frédérique Vidal et du président du Centre national d'études spatiales (CNES), Jean-Yves Le Gall, a lancé un concours permettant à des étudiants d'imaginer des projets qui pourraient être testés lors de sa prochaine mission sur l'ISS. Trois projets seront retenus — le palmarès sera révélé au Salon international de l'Aéronautique et de l'Espace au Bourget le 20 juin prochain — et seront développés avec l'aide du CNES avant d'être embarqués par Thomas Pesquet. 

Frédérique Vidal a déclaré : "Cette initiative est sans précédent dans sa forme comme dans son ambition, car il s'agit bien de mettre la Station spatiale internationale et ses locataires au service des étudiants, pour y porter vos meilleurs projets qu'ils aient trait aux arts, aux médias, aux technologies, à l'éducation ou bien sûr aux sciences. Il s'agit en somme de travaux dirigés d'un genre nouveau qui vous permettront, j'en suis sûre, d'exprimer votre créativité et de montrer au monde ce dont des étudiants sont capables."

Baptisé "Génération ISS" et organisé par le CNES, ce concours "offre l'opportunité aux étudiants de se mobiliser autour de projets artistiques, médiatiques, technologiques ou scientifiques. Chaque candidat, avec son équipe, proposera librement un projet qui pourra solliciter les ressources humaines ou techniques de l'ISS", selon le communiqué de l'agence spatiale française. L'objectif de ce concours est de "renforcer l'intérêt des étudiants pour le secteur spatial, mais aussi de se sensibiliser au travail collaboratif, ou encore de s'habituer au respect des normes et des exigences des missions spatiales habitées".

La vie dans l'espace est effectivement très exigeante. Le chercheur Raphaël Haumont, de l'Institut de chimie moléculaire et des matériaux d'Orsay, qui avait conçu avec le chef Thierry Marx la nourriture emportée par Thomas Pesquet lors de sa mission sur l'ISS en 2016-2017, avait par exemple expliqué à Business Insider France que les repas pour les astronautes sont minutieusement préparés par des cuisiniers et des fournisseurs en suivant des contraintes drastiques en termes d'hygiène et de santé

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Thomas Pesquet explique pourquoi le fait de pratiquer le judo et la musique dans son enfance lui a permis de devenir astronaute

VIDEO: Voici quelques astuces pour iPhone que vous ignoriez