Thomas Pesquet devrait effectuer sa 2e mission dans l'espace fin 2021

L'astronaute français Thomas Pesquet. Oliver Berg/picture alliance via Getty Images

Que ce soit sur la Station spatiale internationale (ISS), sur la Lune ou encore sur Mars, l'astronaute français Thomas Pesquet a exprimé à maintes reprises son désir de retourner dans l'espace depuis sa première mission spatiale entre novembre 2016 et juin 2017. Son rêve semble bien parti pour se réaliser fin 2021. En effet, l'Agence spatiale européenne (ESA) a voté jeudi 28 novembre 2019 un budget record de 14,4 milliards d'euros pour financer ses nouveaux programmes. Et le volet exploration, qui concerne les missions sur l'ISS, a reçu près de 2 milliards d'euros.

Cela signifie donc que "nous avons maintenant la certitude d'avoir le financement de l'ISS sur les trois prochaines années, ce qui garantit le vol de Pesquet et du nouvel astronaute allemand [ndlr : Matthias Maurer]", a expliqué Didier Schmitt, coordinateur pour l'exploration spatiale à l'ESA, rapporte LCI. A l'issue de la ministérielle de l'ESA, réunissant les 22 pays membres de l'agence spatiale, la ministre française de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, a également assuré que le financement de l'ISS sur les trois années à venir, qui a été voté par l'ESA, "va permettre à Thomas Pesquet de partir dans l'espace prochainement". 

Lors de sa prochaine mission dans l'espace, le Français devrait brièvement être rejoint par l'Allemand Matthias Maurer, ce qui représenterait "un très beau symbole de l'amitié européenne", a précisé la ministre Frédérique Vidal. 

A lire aussi — 19 photos époustouflantes prises par l'astronaute Thomas Pesquet depuis l'espace

Thomas Pesquet aurait également de bonnes chances pour être choisi pour partir sur la Lune un jour en raison de son âge relativement jeune (il a actuellement 41 ans), selon le DG de l'ESA, Jan Wörner. Dans un message vidéo diffusé lors du 70e Congrès astronautique international (IAC) en octobre 2019, l'astronaute, ingénieur de formation, avait indiqué : "[...] j'ai toujours rêvé d'aller plus loin et plus profondément dans l'espace. J'espère vraiment prendre ma part dans cette prochaine étape de l'exploration spatiale".

Thomas Pesquet semble avoir déjà eu un avant-goût d'une prochaine mission sur notre unique satellite naturel. Fin août dernier, il avait participé à la nouvelle mission NEEMO (pour "NASA Extreme Environment Mission Operations") en Californie (Etats-Unis), avec son confrère américain Drew Feustel et le Japonais Norishige Kanai. L'objectif de cette mission était d'évaluer des concepts d'entraînement sous-marin qui faciliteront les prochaines missions sur la Lune.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le robot à la place de l'homme dans l'espace? 'On en est encore loin' selon Thomas Pesquet

Qui est derrière TikTok, l'application chinoise de partage de vidéos n°1 aux Etats-Unis ?