Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Thomas Pesquet s'envolera en 2021 à bord de la Crew Dragon de SpaceX

Thomas Pesquet s'envolera en 2021 à bord de la Crew Dragon de SpaceX
Thomas Pesquet sort dans l'espace lors de sa première mission à bord de l'ISS, en 2017. © NASA/Wikimedia Commons

"Fin du suspense", annonce Thomas Pesquet ce mardi sur Twitter. "C'est avec le Crew Dragon de SpaceX que je décollerai l'année prochaine". Celui qui pilote aussi bien les vaisseaux spatiaux qu'il communique sur les réseaux sociaux agrémente son Tweet d'une photo de lui devant les écrans du "cockpit futuriste" de la capsule imaginée par Elon Musk. "L'entraînement a déjà débuté", poursuit-il. "Il ne reste qu'à installer l'application 'lancement' sur ces tablettes géantes", plaisante l'astronaute français.

En réalité, il n'y avait pas vraiment de suspense. Depuis la réussite du premier vol habité de la capsule Crew Dragon le 30 mai 2020, rien ne semblait pourvoir empêcher le Français de 42 ans de s'envoler à bord du Crew Dragon pour sa deuxième mission sur la Station Spatiale Internationale. Il avait alors tweeté : "J’enclenche mon compte à rebours". Il est en effet le prochain astronaute européen en lice pour cette mission, et s'entraîne depuis le 9 mai à Houston (Texas), au John Space Center, dans cet objectif. Le lancement devrait a priori avoir lieu au milieu de l'année 2021.

Lors de sa première mission à bord de la l'ISS, Thomas Pesquet s'était envolé à bord d'un vaisseau russe Soyouz depuis le Kazakhstan. Et pour le prochain lancement, SpaceX et Boeing, avec sa capsule CST-100 Starliner, se livraient un duel à distance. Le Crew Dragon a finalement pris un avantage décisif sur son concurrent avec la réussite de son premier vol habité. Pendant ce temps, Boeing fait tout son possible pour répondre aux 80 recommandations adressées en mars par la Nasa pour améliorer sa capsule, qui avait échoué à rejoindre l'ISS en décembre dernier...

A lire aussi - Voici comment Thomas Pesquet va se préparer pour sa deuxième mission spatiale

Découvrir plus d'articles sur :