Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

TikTok assure que la Chine n'a fait aucune demande de retrait de contenu ni d'accès à des données contrairement aux États-Unis

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

TikTok assure que la Chine n'a fait aucune demande de retrait de contenu ni d'accès à des données contrairement aux États-Unis
© AP Photo/Jessica Hill

L'application TikTok a publié son tout premier rapport de transparence lundi 30 décembre, et affirme que le gouvernement chinois n'a soumis aucune demande de retrait de contenu ou d'accès à des données sur les utilisateurs au cours du premier semestre 2019. Les rapports de transparence sont publiés par toutes les grandes entreprises de la tech et indiquent le nombre de demandes qu'elles ont reçues des gouvernements ou des autorités chargées d'appliquer la loi, soit pour retirer du contenu, soit pour récupérer des informations sur les utilisateurs.

Le rapport de TikTok montre que les États-Unis et l'Inde ont été les deux pays les plus actifs en ce qui concerne les demandes de retrait de contenu et les demandes d'accès à des données sur les utilisateurs. Il précise que les États-Unis ont fait 85 demandes au total, tandis que l'Inde en a soumis 118. Dans de nombreux cas, TikTok s'est conformé aux demandes. La Chine ne figure pas sur la liste de TikTok, et le rapport indique dans une note de bas de page que tout pays ne figurant pas sur la liste n'a pas fait de demande de retrait de contenu à TikTok.

TikTok a déclaré dans son rapport : "Ce rapport est simplement notre dernier récent effort dans notre engagement à être transparent avec notre communauté à propos des moyens que nous employons pour améliorer l'expérience attendue par les utilisateurs de l'application, tout en protégeant ces derniers comme ils le méritent."

Reuters

Le réseau social, qui permet à ses utilisateurs de créer et de partager de courtes vidéos, appartient à ByteDance, une licorne de la tech basée à Pékin.

TikTok est destiné aux utilisateurs non chinois, et une autre version locale et plus restreinte, appelée Douyin, est disponible en Chine. Mais TikTok a fait l'objet de plaintes selon lesquelles l'application obéirait au gouvernement chinois et retirerait les vidéos qui dérangeraient le régime communiste.

A lire aussi : Le gouvernement américain enquête sur les liens de TikTok avec la Chine

Malgré l'affirmation de TikTok selon laquelle le gouvernement chinois n'a soumis aucune demande de retrait de contenu, l'application a été accusée en septembre d'avoir conseiller à ses modérateurs de censurer tout contenu susceptible de déplaire à Pékin après que le Guardian a obtenu et publié des documents ayant fuité. ByteDance a déclaré que ces consignes n'étaient plus en vigueur depuis.

Version originale : Charlie Wood/Business Insider. Traduit de l'anglais par Albane Guichard

Découvrir plus d'articles sur :