Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

TikTok crée un comité consultatif en Europe pour l'aider à améliorer sa politique de modération

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

TikTok crée un comité consultatif en Europe pour l'aider à améliorer sa politique de modération
Des experts européens, issus de la société civile, vont accompagner TikTok pour assurer la sécurité de ses jeunes utilisateurs. © Solen Feyissa/Unsplash

Les réseaux sociaux ont une responsabilité de taille quant à la modération des contenus qu'ils hébergent, encore plus lorsqu'il s'agit d'une plateforme utilisée principalement par de jeunes adolescents. TikTok l'a bien compris. Après avoir été sous le feu des critiques pour avoir laissé passer certains contenus problématiques, l'application la plus téléchargée de 2020 a décidé de créé un Comité consultatif européen de sécurité, comme l'a annoncé l'équipe de TikTok Europe dans un communiqué de presse mardi 2 mars.

Ce comité composé d'experts issus du monde universitaire et de la société civile "apportera son expertise sur des sujets de premiers plans et conseillera TikTok sur ses politiques et pratiques de modération." Il aura également pour mission d'aider l'application à développer de nouvelles politiques, précise le communiqué. Pour ses premiers pas, le Comité consultatif sera composé de neuf membres, issus de différents pays européens (Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Pays-Bas ou encore Finlande). D'autres experts seront invités à les rejoindre dans les prochains mois.

À lire aussi — TikTok va rendre les comptes des moins de 16 ans privés par défaut pour les protéger des prédateurs

Une Française parmi les membres

Une Française fait déjà partie du comité : Justine Atlan, directrice générale d'e-Enfance, une association reconnue d'utilité publique et agréée par le ministère de l'Éducation nationale qui œuvre à protéger les enfants et adolescents en ligne, et à accompagner les parents dans l'usage du numérique. En février dernier, elle avait participé à une table-ronde organisée par TikTok France dans le cadre du Safer Internet Day.

Dans le communiqué de presse, Justine Atlan affirme qu'elle "souhaite que le Comité consultatif européen de sécurité permette à TikTok de franchir une nouvelle étape dans sa politique et son engagement en faveur d’une sécurité renforcée pour ses jeunes utilisateurs."

Le nouveau comité de TikTok n'est pas sans rappeler le conseil de surveillance créé par Facebook en 2020. Mais ce denier, surnommé " "cour Suprême", est chargé d'approuver ou de contester des décisions de modération déjà prises par Facebook sur certains contenus jugés problématiques, alors que le comité consultatif de TikTok semble davantage destiné à agir en amont.

À lire aussi — L'UFC-Que Choisir et d'autres associations de consommateurs portent plainte contre TikTok

Découvrir plus d'articles sur :