Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

TikTok est visé par une plainte d'une Anglaise de 12 ans en raison de la manière dont il traite les données des enfants

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

TikTok est visé par une plainte d'une Anglaise de 12 ans en raison de la manière dont il traite les données des enfants
© Xinhua/Ahmed Gomaa via Gerrt via Getty ImagesTikTok est confronté à la perspective d'une action en justice intentée par une jeune Anglaise de 12 ans pour savoir si la façon dont il traite les données des enfants viole les lois de l'Union européenne et du Royaume-Uni sur la protection de la vie privée. La jeune fille, qui a obtenu mercredi le droit de rester anonyme si elle intente une action contre la société de vidéo à la demande, est soutenue par la commissaire à l'enfance d'Angleterre, Anne Longfield. Selon la BBC, Mme Longfield a déclaré à la Haute Cour de Londres qu'elle espérait qu'une affaire aboutirait à ce que TikTok reçoive l'ordre de supprimer les données de la plaignante, créant ainsi un précédent. Longfield, qui porte la plainte au nom de l'enfant, doit quitter son poste de commissaire à l'enfance en mai. Le juge Mark Warby a accordé l'anonymat à la plaignante au motif que si son identité était révélée, elle pourrait être cyber-intimidée par ses pairs ou même harcelée par des influenceurs des médias sociaux "qui pourraient avoir le sentiment que leur statut ou leurs revenus sont menacés", selon un arrêt de la Haute Cour publié à la fin du mois dernier. Dans sa description de la poursuite prévue, Warby a déclaré qu'elle "implique de sérieuses critiques de ce qui pourrait être des aspects clés du mode de fonctionnement de la plate-forme". "La vie privée et la sécurité sont des priorités absolues pour TikTok, et nous avons mis en place des politiques, des processus et des technologies solides pour protéger tous les utilisateurs et nos jeunes utilisateurs en particulier", a déclaré un représentant de TikTok à Business Insider. "Comme cette demande a été faite sans préavis, nous avons pris connaissance de la demande et du jugement de la Haute Cour dès son dépôt et nous en étudions actuellement les implications". Techniquement, les moins de 13 ans ne sont pas censés être en mesure de détenir des comptes TikTok, selon les termes et conditions de l'application. Ce n'est pas la première fois que l'application fait l'objet d'un examen minutieux quant à la manière dont elle protège les enfants sur sa plateforme. En février 2019, TikTok a accepté de payer une amende de 5,7 millions de dollars pour répondre aux allégations de la Commission fédérale du commerce des États-Unis selon lesquelles l'application Musical.ly, comme TikTok était précédemment connue, collectait illégalement les données personnelles des moins de 13 ans. En mai de l'année dernière, un groupe de 20 groupes de pression a accusé TikTok de violer son règlement de 2019 avec la FTC, en disant qu'il contenait encore des données relatives aux titulaires de comptes de moins de 13 ans. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

TikTok est confronté à la perspective d'une action en justice intentée par une jeune Anglaise de 12 ans pour savoir si la façon dont il traite les données des enfants viole les lois de l'Union européenne et du Royaume-Uni sur la protection de la vie privée. La jeune fille, qui a obtenu mercredi le droit de rester anonyme si elle intente une action contre le réseau social, est soutenue par la commissaire à l'enfance d'Angleterre, Anne Longfield.

Selon la BBC, Anne Longfield a déclaré à la Haute Cour (juridiction de première instance au Royaume-Uni) de Londres qu'elle espérait que l'affaire aboutisse à ce que TikTok reçoive l'ordre de supprimer les données de la plaignante, créant ainsi un précédent. Anne Longfield, qui porte la plainte au nom de l'enfant, doit quitter son poste de commissaire à l'enfance en mai.

A lire aussi — Go Voyages-Opodo, Leetchi, TikTok... Les pires entreprises de 2020 pour les clients, selon 60 Millions de consommateurs

Le juge Mark Warby a accordé l'anonymat à la plaignante au motif que si son identité était révélée, elle pourrait être cyber-intimidée par ses pairs ou même harcelée par des influenceurs des réseaux sociaux "qui pourraient avoir le sentiment que leur statut ou leurs revenus sont menacés", selon le jugement de la Haute Cour publié à la fin du mois dernier.

Dans sa description de la plainte, Mark Warby explique qu'elle "implique de sérieuses critiques de ce qui pourrait être des aspects clés du mode de fonctionnement de la plate-forme".

"La vie privée et la sécurité sont des priorités absolues pour TikTok, et nous avons mis en place des politiques, des processus et des technologies solides pour protéger tous les utilisateurs, et nos jeunes utilisateurs en particulier", a déclaré un représentant de TikTok à Business Insider US. "Comme cette demande a été faite sans préavis, nous avons pris connaissance de la demande et du jugement de la Haute Cour dès son dépôt et nous en étudions actuellement les implications".

A lire aussi — Charli d’Amelio, la star la plus populaire de TikTok, va avoir droit à sa propre émission de téléréalité

Techniquement, les moins de 13 ans ne sont pas censés être en mesure de détenir des comptes TikTok, selon les termes et conditions de l'application. Ce n'est pas la première fois que l'application fait l'objet d'un examen minutieux quant à la manière dont elle protège les enfants sur sa plateforme.

En février 2019, TikTok a accepté de payer une amende de 5,7 millions de dollars pour répondre aux allégations de la Commission fédérale du commerce des États-Unis (FTC) selon lesquelles l'application Musical.ly, l'ancienne version de TikTok, collectait illégalement les données personnelles des moins de 13 ans. En mai de l'année dernière, un collectif rassemblant 20 groupes de pression a accusé TikTok de violer son règlement de 2019 avec la FTC, en disant qu'il contenait encore des données sur des utilisateurs de moins de 13 ans.

Version originale : Isobel Asher Hamilton/Business Insider

A lire aussi — TikTok a supprimé un compte qui faisait la promotion de soirées clandestines malgré le Covid-19

Découvrir plus d'articles sur :