Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

TikTok supprime la messagerie privée pour les utilisateurs de moins de 16 ans

TikTok supprime la messagerie privée pour les utilisateurs de moins de 16 ans
L'application de vidéos connaît un succès fou chez les adolescents, et tente de les protéger avec de nouvelles fonctionnalités. © Kon Karampelas/Unsplash

Voici une nouvelle qui devrait rassurer les parents, mais agacer les adolescents. L'application TikTok a choisi de désactiver la messagerie privée pour les utilisateurs de moins de 16 ans. Seuls les utilisateurs plus âgés pourront désormais envoyer et recevoir des messages directs. A partir du 30 avril, la fonctionnalité messagerie disparaîtra de l'application pour les utilisateurs ne répondant pas à la condition d'âge. Les concernés ont normalement reçu une notification au sujet de ce changement jeudi 16 avril.

L'outil de messagerie de TikTok était déjà limité : il ne permet pas l'envoi de photos ou de vidéos, supprimant déjà le risque de recevoir des photos à caractère sexuel non sollicitées. Les utilisateurs peuvent également choisir de restreindre l'échange de messages à leurs amis TikTok, et bloquer certains comptes. Mais avec cette nouveauté destinée aux moins de 16 ans, le réseau social fait un pas de plus pour protéger ses utilisateurs et montrer qu'il sait s'adapter aux différentes tranches d'âges utilisant l'application.

A lire aussi — YouTube s'apprêterait à lancer une fonctionnalité pour concurrencer TikTok cette année

Dans son communiqué, l'équipe de TikTok écrit : "la messagerie directe est un formidable outil qui permet aux utilisateurs d'entretenir s'ils le souhaitent un lien avec leurs amis, où qu'ils se trouvent. Cependant, malgré son potentiel positif, cette fonctionnalité a pu être mal utilisée". L'entreprise ne précise pas ce qu'elle entend par "mal utilisée", mais la présence de pédophiles et même de l'organisation Etat islamique sur l'application y est sûrement pour quelque chose.

Une vérification de l'âge impossible en pratique

Si sur le papier, l'intention derrière la désactivation de la messagerie pour les moins de 16 ans est louable, elle risque de ne pas être très efficace en pratique. Le seul moyen pour TikTok de connaître l'âge de ses utilisateurs est de se référer à la date de naissance indiquée lors de l'inscription. Or, mentir sur son année de naissance est un jeu d'enfant pour n'importe quel adolescent.

Interrogé par Business Insider France, un porte-parole de TikTok France a tenu à rappeler que l'âge minimum pour s'inscrire sur l'application était de 13 ans. "Les utilisateurs doivent compléter un formulaire et indiquer leur date de naissance. Dans le cas où des personnes qui ne correspondent pas à cet âge limite étaient identifiées, leur profil serait supprimé par notre modération", a-t-il ajouté.

L'entreprise ne précise pas pour autant si les équipes de modération ont les moyens de vérifier que des utilisateurs de 16 ans n'en ont pas 13 en réalité. A moins d'exiger un document d'identité à l'inscription — une mesure inenvisageable en terme de protection des données — une telle vérification semble impossible, d'autant plus sur un réseau connu pour l'hypersexualisation des jeunes filles.

A lire aussi — TikTok prend les devants sur le harcèlement pour garder à tout prix l'image d'un réseau bienveillant

TikTok cherche à rassurer les parents

En 2019, TikTok était la deuxième application la plus téléchargée au monde, devant Facebook, Messenger et Instagram. Un tel succès s'accompagne forcément de lourdes responsabilités, surtout lorsqu'il s'agit d'une application ciblant majoritairement des mineurs, parfois très jeunes (il n'est pas rare d'y voir des enfants de moins de 10 ans).

Depuis plusieurs mois déjà, TikTok tente de protéger ses jeunes utilisateurs des éventuels dangers de la plateforme, à grand renfort de campagnes de sensibilisation contre le cyber-harcèlement et de vidéos de prévention du temps d'écran, quitte à basculer parfois dans la censure.

En février dernier, pour accompagner les parents — et au passage pour grossir le nombre d'utilisateurs inscrits — les équipes de TikTok France et Royaume-Uni avaient lancé le Mode Sécurité Famille. Il permet à un adulte de contrôler, depuis son propre téléphone, le temps d'écran d'un enfant devant l'application, ainsi que de restreindre sa messagerie privée et le type de vidéos diffusées.

Ce contrôle parental va désormais être étendu au reste du monde, avec un nouveau nom : le "Mode Connexion Famille", une formulation qui se veut moins dissuasive pour les adolescents. Car pour l'activer, il faut que le parent relie son compte TikTok à celui de l'adolescent... une manoeuvre qui nécessite l'accord de ce dernier. Malgré toutes les mesures de protection mises en place par TikTok, la sécurité des adolescents sur les réseaux sociaux reste donc avant tout une affaire d'éducation.

A lire aussi — Voici le mode d'emploi de TikTok pour tout comprendre à l'appli préférée des ados

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :