Tim Cook, DG d'Apple. Getty

Tim Cook, DG d'Apple, serait très impliqué dans la production des contenus originaux pour la nouvelle plateforme en streaming d'Apple. Le New York Post indique que les productions originales d'Apple sont touchées par l'ingérence de l'exécutif. De nombreuses sources ont déclaré au Post que les représentants et les producteurs sont exaspérés par les cadres "intrusifs" d'Apple, dont le DG Tim Cook. "Tim Cook donne des instructions et s'implique", a déclaré un producteur qui a travaillé avec Apple. Selon lui, une des remarques les plus fréquentes de Tim Cook est "ne soyez pas si méchants !".

Un agent a également déclaré que Tim Cook a fait des "allusions" à un type de contenu adapté pour toute la famille. Des sources ont également indiqué au Post que les retards dans le lancement du service de streaming de l'entreprise ont provoqué une certaine irritation, et s'expliquent par un "manque de clarté" sur le genre de contenus que la société recherche. "Ils font de grands changements, licencient et embauchent de nouveaux scénaristes. Ils ne sont pas clairs sur ce qu'ils veulent... Une grande partie du produit n'est pas aussi bon qu'ils l'espéraient", a déclaré le producteur. Ce n'est pas la première fois que l'on apprend que Tim Cook intervient dans le processus de création des contenus originaux d'Apple. Le Wall Street Journal a rapporté en septembre que Tim Cook avait décidé d'annuler une série dramatique semi-autobiographique de la star du hip-hop Dr Dre, considérant qu'elle était trop violente pour Apple.

À lire aussi : Apple rend accessible iTunes sur les téléviseurs Samsung — et ça laisse entrevoir la manière dont la marque à la pomme lancera son propre service vidéo

Les plaintes des producteurs et des responsables de la télévision contrastent avec les points de vue sur Netflix, souvent acclamé pour la liberté créative qu'il donne à ses créateurs. Shonda Rhimes, créatrice de "Grey's Anatomy", est une des figures de renom de la télévision qui a fait l'éloge de Netflix. "J'adore la liberté de création qui y est offerte ", a-t-elle déclaré à Recode après avoir signé un contrat de quatre ans avec le service de streaming. "Il n'y a aucune restriction. Il n'y a pas de normes ou de procédures de diffusion."

Le nouveau service de streaming d'Apple devrait être dévoilé ce mois-ci, mais des sources ont indiqué au Post que seules quelques-unes des dizaines d'émissions en cours de production seront disponibles sur la plateforme lors de son lancement.

Version originale : Isobel Asher Hamilton/ Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Comment des clubs comme Columbia House et BMG Music Services pouvaient vendre 12 CD pour 1$

VIDEO: Câlineur professionnel est un vrai métier — on a testé une séance de câlins