La dépendance aux smartphones est devenu un problème mondial à tel point que même le Pape François en a parlé ce mois-ci. Il a averti un groupe de lycéens de Rome à ce sujet, lors d'une rencontre dans leur école, rapporte le magazine catholique America. Il a demandé aux lycéens : "s'il vous plaît, libérez-vous de votre dépendance au téléphone", expliquant que "lorsque le téléphone est une drogue", il y a un risque que "la communication soit réduite à de simples 'contacts'".

Ce mardi 23 avril, le DG d'Apple, Tim Cook, a exprimé son accord. Lors d'une interview sur la scène du Time 100 Summit, il a été questionné sur le fait que les gens ordinaires regardaient leur téléphone des milliers de fois par jour. Il a reconnu que de nombreux enfants utilisaient peut-être trop leur téléphone, et que c'est ce qui a motivé Apple à lancer la fonctionnalité Temps d'écran début 2018. "Ce sont aussi les parents qui l'utilisent trop. C'est le cas de tout le monde, ou de beaucoup d'entre nous", a affirmé Tim Cook.

Interrogé au sujet d'une étude qui a révélé qu'en moyenne, les gens regardaient leur smartphone 2 617 fois par jour, il a plaisanté en disant: "ah, vous ne devriez pas faire ça." Il a expliqué que les employés d'Apple "ne veulent pas que les gens utilisent leur téléphone tout le temps. Cela n'a jamais été un objectif pour nous", et a ajouté que pousser à l'utilisation constante du téléphone n'est pas le modèle économique d'Apple.

C'est une pique subtile aux applis du monde entier qui fonctionnent grâce à la publicité — telles que Facebook, Instagram, Twitter et Snapchat — et qui tentent de faire revenir les gens sans arrêt pour qu'ils interagissent plus avec leurs applis, ce qui les aide à vendre d'avantage de publicités.

"Il est clair qu'il y a certaines applis que les gens utilisent juste pour faire défiler les contenus sans réfléchir et continuellement prendre leurs téléphones et regarder ce qui se passe à cet instant précis", a dit Tim Cook.

Il s'est également fait l'écho du Pape sur la façon dont les téléphones nuisent à la communication. Il a affirmé qu'un des changements que les gens devraient apporter est le suivant : cessez de prêter attention à votre téléphone au lieu de prêter attention aux personnes dans la pièce avec vous.

"Chaque fois que vous regardez votre téléphone, cela signifie que vous quittez des yeux la personne avec qui vous êtes. Si vous regardez votre téléphone plus que vous ne regardez les yeux de quelqu'un ? Alors vous faites la mauvaise chose !", a constaté Tim Cook.

Supprimer vos notifications

Tim Cook a aussi dit qu'il a appris cette leçon personnellement en lisant ses propres rapports sur l'appli Temps d'écran d'Apple, ce qui l'a amené à faire un autre changement simple qui l'empêche d'être distrait par son téléphone des milliers de fois de la journée : il a désactivé les notifications des applis.

"Qu'est-ce que ça m'a fait personnellement ? J'ai réduit le nombre de notifications, parce que je me suis vraiment demandé : 'est-ce que j'ai vraiment besoin de recevoir des milliers de notifications par jour ?'", a raconté Tim Cook. "Ce n'est pas quelque chose qui ajoute de la valeur à ma vie ou qui fait de moi une meilleure personne. Alors j'y suis allé et je les ai désactivées"."Je vous recommande de le faire si vous ne l'avez pas déjà fait", a-t-il ajouté.

Il y a plusieurs façons de limiter les notifications d'applis sur un iPhone tout en laissant l'appareil vous avertir de tout ce qui est important. Vous pouvez notamment désactiver les notifications sur chaque appli via l'onglet "Notifications" dans les paramètres, utiliser "Ne pas déranger" à la fois manuellement (pendant le dîner ou les films) et automatiquement (au coucher). Vous pouvez aussi définir de manière sélective des contacts ou des chaînes de mails comme importants, afin que vous soyez alertés de leurs messages et n'ayez pas à vérifier constamment votre téléphone.

Version originale : Julie Bort / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un adolescent américain réclame 1 Md$ à Apple pour avoir été arrêté sans raison à cause de son système de reconnaissance faciale