Tim Cook aurait annulé la série de Dr Dre pour Apple après s'être opposé à une scène d'orgie et d'usage de cocaïne

Tim Cook, DG d'Apple. Getty

  • Le DG d'Apple, Tim Cook, aurait torpillé la série dramatique "Vital Signs" de Dr Dre pour Apple après s'être opposé à des scènes montrant de la drogue, du sexe et de la violence, révèle le Wall Street Journal.
  • Le quotidien américain affirme qu'Apple conduit une stratégie de contenu tournée vers la famille dans le cadre de son offensive dans la télévision.
  • Les ambitions d'Apple dans la vidéo ont émergé en 2017, et comprendraient un budget de 1 milliard de dollars ainsi que le recrutement d'anciens responsables de "Breaking Bad".

Tim Cook, le DG d'Apple, ne veut pas de sexe gratuit et de violence dans le contenu vidéo d'Apple à venir, révèle le Wall Street Journal.

Il y a plus d'un an, Cook a présenté en avant-première la première série dramatique d'Apple, "Vital Signs", un projet semi-autobiographique en six épisodes sur la star du hip hop Dr Dre, dont le tournage a commencé en 2016.

Selon le Journal, Cook a été choqué par des scènes de consommation de cocaïne, une orgie et la sortie de fusils. Cook aurait dit à Jimmy Iovine, dirigeant d'Apple Music, que la série était trop violente et ne pouvait être diffusée par Apple.

L'éventuelle date de sortie de "Vital Signs" reste un mystère. Des sources ont dit à Business Insider l'année dernière que les éléments étaient de nouveau filmés car Dre n'était pas satisfait du produit.

Le Journal rapporte qu'Apple conduit une stratégie de contenu qui convient à toute  la famille pour offensive dans la télévision. Le journal résumé ainsi:

"L'équipe divertissement d'Apple doit suivre une ligne que peu de gens à Hollywood prendraient en considération. Depuis que M. Cook a torpillé 'Vital Signs', Apple a fait clairement savoir, selon les producteurs et les agents, qu'elle veut des émissions de haute qualité avec des stars et un large public, mais elle ne veut pas de sexe gratuit, d'injures ou de violence."

En juin 2017, on a appris que Apple avait chassé sur les terres de Sony Pictures TV  et recruté Jamie Erlicht et Zack Van Amburg, deux cadres de l'audiovisuel qui ont piloté les séries "Breaking Bad" et "The Crown". En août, il est apparu qu'Apple disposait dun budget de 1 milliard de dollars pour la production de ses propres contenus.

Erlicht et Van Amburg ont eu un succès limité dans la présentation de contenu légèrement plus ambitieux à Apple, le Journal citant une série faite par M. Night Shyamalan sur un couple qui perd un enfant. Cependant, Apple aurait insisté pour que tous les crucifix soient retirés de la maison des personnages, car il veut éviter les questions sensibles comme la religion et la politique. Shyamalan n'était pas disponible pour commenter.

Version originale: Isobel Asher Hamilton/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber, Dropbox, JUMP, Y Combinator: Les dirigeants qui font bouger les lignes de la nouvelle économie seront à IGNITION 2018 — voici tous les speakers déjà confirmés

VIDEO: Voici ce qui se passerait si la Terre était plate