Tim Cook s'exprime sur le scandale Cambridge Analytica et dit que cette collecte de données d'utilisateurs de Facebook ne 'devrait pas exister'

Tim Cook s'exprimait au China Development Forum de Pékin, samedi 24 mars 2018. Reuters

  • En réponse à une question concernant le scandale autour de Cambridge Analytica, le DG d'apple, Tim Cook a déclaré que la situation était "critique". 
  • Il a dit que la possibilité que des personnes puissent avoir accès à des données personnelles qui montrent quels sites ont été consultés ou des informations sur les contacts des gens ne "devrait pas exister". 
  • Contrairement à celui de Facebook, le modèle économique d'Apple ne se fait pas sur le ciblage marketing . 

Le DG d'Apple, Tim Cook, a insisté sur le scandale autour de la fuite de données de Cambridge Analytica, qui a émergé ces deux dernières semaines. 

Cambridge Analytica, la société d'analyse de données britannique, a pu siphonner les données de plus de 50 millions d'utilisateurs de Facebook grâce aux propres services du réseau social. Cet incident a provoqué un tollé qui a fait perdre à Facebook des milliards de dollars de capitalisation boursière, et forcé son DG, Mark Zuckerberg à faire des excuses publiques

Le DG d'Apple a dit que la situation était "critique" et qu'il croyait à la nécessité d'une régulation lors d'un discours donné en Chine, ce samedi 24 mars — sans mentionner spécifiquement Facebook, d'après un article de Bloomberg

Voici ce qu'a dit Tim Cook, d'après Bloomberg

"Je pense que cette situation est tellement critique et qu'elle a tellement été médiatisée, qu'une régulation bien ficelée pourrait être nécessaire", a déclaré Cook, après qu'on lui a demandé si l'utilisation de données personnelles devrait être restreinte, à la lumière de l'incident impliquant Facebook. "La possibilité que quiconque puisse savoir ce que vous consultez depuis des années, qui sont vos contacts et les leurs, les choses que vous aimez, que vous détestez et chaque détail intime de votre vie — de mon point de vue, ne devrait pas exister."

Il continue: 

"Nous nous inquiétons depuis plusieurs années du fait que plusieurs personnes, dans de nombreux pays, livrent leurs données — sans clairement savoir ce qu'ils font, ni que ces profils détaillés sont conçus en fonction d'eux-mêmes — que nous pensions qu'un jour quelque chose arriverait, et que les gens seraient profondément offensés qu'une telle chose puisse se produire sans qu'ils en aient conscience. Malheureusement, cette prédiction s'est réalisée plus d'une fois". 

Apple est quasi-unique parmi les grandes entreprises tech, dans la mesure où elle ne dépend pas de revenus publicitaires importants, à l'exception de quelques publicités sur l'App Store. 

Apple tire ses revenus de ses produits haut de gamme, lui donnant la possibilité de maximiser ses efforts sur la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs, afin de garder sa clientèle. Cela signifie aussi qu'Apple n'a pas besoin de collecter des données pour cibler des publicités, comme le font Google et Facebook. 

Apple a récemment promu son attitude vis-à-vis de la protection des données de ses utilisateurs en déclarant que "chez Apple, nous croyons que le respect de la vie privée est un droit fondamental". 

Le discours et la posture d'Apple en matière de confidentialité est assumée, au moins depuis les années 2010, à l'époque où elle était sous la direction de Steve Jobs. 

Le modèle économique du groupe a permis au fabricant de l'iPhone de prendre position en faveur de la vie privée de ses utilisateurs, contrairement aux smartphones Android. Par exemple, un rapport paru samedi 24 mars, a dit que Facebook récoltait des données des utilisateurs de smartphones Android, incluant l'heure et le destinataire des sms et des appels entrants et sortants. 

iPhone n'a jamais donné à Facebook la possibilité de récolter de telles données. 

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des hackers israéliens auraient donné à Cambridge Analytica des emails privés de 2 chefs d'État

VIDEO: Découvrez l'école maternelle norvégienne où les enfants font classe en extérieur quel que soit le temps